Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog De Skolanet

  • : Le blog de Skolanet ! [ e-learning - elearning - learning - distance-learning - e-formation - eformation - formation - formation a distance - foad - nte - tice - coaching - formateur - tuteur ]
  • Le blog de Skolanet ! [ e-learning - elearning - learning - distance-learning - e-formation - eformation - formation - formation a distance - foad - nte - tice - coaching - formateur - tuteur ]
  • : Blog d'informations sur le e-learning et les TICE !
  • Contact

Découvrez Lectora en français

Lectora est un outil auteur qui permet de produire rapidement des contenus e-learning de grande qualité. Parmi les nombreux atouts de Lectora, la publication au format HTML est un plus pour développer dans un format particulièrement adapté au mobile learning.

Les démonstration s'appuient sur un exemple de module de formation destiné à un usage sur  tablettes.


Programme des séminaires en ligne (prévoir 30 à 45 minutes selon les questions) :
Mardi 22 et 29 novembre à 11h00.
Mardi 6 et 13 décembre à 11h00
Des séances à votre convenance sont envisageables au besoin.

 

S'inscrire

Recherche

Skolanet.org

Découvrez Skolanet.org

4 juillet 2008 5 04 /07 /juillet /2008 17:53

E-learning ! Magazine a sorti son numéro de juin-juillet.
    
Un article de Jerry Roche, "teaching and learning in the 21st century" présente une analyse de l'utilisation des clases virtuelles. Il s'appuie sur les travaux de l'université du Manitoba et du Olin and Babson college of Boston.
   
Il semble que de plus en plus, la salle de classe virtuelle soit la même que la salle de classe réelle. Les étudiants ont même la possibilité de revoir les cours et de progresser ainsi à leur rythme.
     
Si l'activité est individuelle, le recours aux réseaux sociaux permet des interactions entre les membres.
    
Un intérêt majeur réside dans la possibilité de travailler à la fois en synchrone et en asynchrone, particulièrement lorsqu'il s'agit de publics sur toute la planète.
   
"La plupart  des plateformes offrent une variété d'outils qui simulent l'environnement d'une classe réelle."  Pour plus de réalité, des périphériques sensitifs permettent de simuler des gestes et des mouvements. Cet usage peut s'avérer très pratique dans les domaines de la médecine par exemple.
    
Reste la partie "sociale" de l'enseignant qui se traduit bien souvent par le regard qu'il porte sur ses apprenants en salle de cours. En se positionnant dans un environnement virtuel, on ne "sent" plus le formateur comme dans une classe réelle. Pour autant, la relation existe toujours mais elle se crée autrement.
    
Jerry Roche reprend les éléments d'une interview de Lance Dublin (Dublin consulting) qui met en avant quelques questions centrales à se poser avant de se lancer dans l'aventure de la classe virtuelle. Il aborde ainsi la préparation, le design, les positions de l'apprenant et de l'enseignant.
      
Enfin, l'article met en lumière 5 points/conseils mis en avant par Dublin :
- Prévoir des temps d'apports d'une dizaine de minutes maximum et planifier des questions/sondages pour lier ces temps les uns aux autres,
- Utiliser les visuels. Il n'y a rien de plus dramatique que des écrans statiques,
- Ne pas lire pas un script. Comme dans une classe réelle, il s'agit de personnaliser le discours. En identifiant et nommant les apprenants par exemple,
- Les présentations doivent être dynamiques. Pas plus de 2 à 4 minutes par visuels. Il s'agit aussi d'utiliser plusieurs sortes de visuels par sujet,
- L'interaction doit être au cœur du dispositif. Il faut la favoriser au maximum.
    
En bref, utilisez tous les moyens à votre disposition et dans toutes les voies, posez le maximum de questions, utilisez la vidéo avec prudence... rechercher le maximum de dynamique pour parvenir à l'écoute maximale.
     
    
Source
     
Elearning! Magazine 06-2008, p24-26 : L'article de J. Roche : http://www.nxtbook.com/nxtbooks/b2bmediaco/elearning0608/

Partager cet article

Repost 0
Published by jf.lecloarec - dans Ingénierie
commenter cet article

commentaires