Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog De Skolanet

  • : Le blog de Skolanet ! [ e-learning - elearning - learning - distance-learning - e-formation - eformation - formation - formation a distance - foad - nte - tice - coaching - formateur - tuteur ]
  • Le blog de Skolanet ! [ e-learning - elearning - learning - distance-learning - e-formation - eformation - formation - formation a distance - foad - nte - tice - coaching - formateur - tuteur ]
  • : Blog d'informations sur le e-learning et les TICE !
  • Contact

Découvrez Lectora en français

Lectora est un outil auteur qui permet de produire rapidement des contenus e-learning de grande qualité. Parmi les nombreux atouts de Lectora, la publication au format HTML est un plus pour développer dans un format particulièrement adapté au mobile learning.

Les démonstration s'appuient sur un exemple de module de formation destiné à un usage sur  tablettes.


Programme des séminaires en ligne (prévoir 30 à 45 minutes selon les questions) :
Mardi 22 et 29 novembre à 11h00.
Mardi 6 et 13 décembre à 11h00
Des séances à votre convenance sont envisageables au besoin.

 

S'inscrire

Recherche

Skolanet.org

Découvrez Skolanet.org

5 septembre 2011 1 05 /09 /septembre /2011 09:40

http://officeimg.vo.msecnd.net/en-us/images/MH900431822.jpg

 

 

 

Comment le tutorat peut-il s’exercer dans une formation m-learning ? En effet, à l’image de l’évolution du 100% e-learning vers des situations mixtes (blended  learning), il parait légitime de s’interroger sur la mise en place d’un tutorat à distance pour répondre aux difficultés des apprenants nomades.

 

Qu’entend-on par tutorat à distance ? Jacques Rodet, Philippe Ramette et Sylvie Dalbin proposent sur Wikipédia la définition suivante : « Le tutorat à distance a pour principal objectif de soutenir les efforts d'apprentissage dans le cadre d'un projet de formation ouverte et à distance. Il aide à rompre l'isolement et à atteindre les résultats des objectifs pédagogiques des apprenants. »

 

D'après l'article « Tutorat en FOAD : introduction » publié par Supports FOAD, les différents types de tutorat que l'on peut mettre en place dans une FOAD sont :

le tutorat d'accueil : présenter  le déroulement et le contenu de la formation.

le tutorat de gestion : gestion du groupe mais également interface entre les apprenants et l'institution éducative.

le tutorat technologique : assistance technique pour les problèmes rencontrés sur la plate-forme.

le tutorat d'accompagnement relationnel : destiné à motiver les apprenants et à combler la solitude de l'apprenant dans son parcours en autonomie pour prévenir et éviter l'abandon.

le tutorat d'accompagnement cognitif : aider les apprenants à développer des stratégies cognitives pour organiser le travail individuel en autonomie mais aussi le travail en groupe sur projets.

le tutorat d'évaluation : évaluer les acquis des apprenants.

 

Pour faire du tutorat d'accueil ou de gestion, on peut utiliser deux méthodes : un échange de courriels ou l’utilisation de SMS. La première méthode est très classique mais présente un gros inconvénient car les interfaces des smartphones notamment sont assez peu adaptées à la rédaction de mails. 

La deuxième solution est la résultante du développement des smartphones et des forfaits associés qui rendent plus facile l’utilisation de SMS. Les petits messages permettent à l’apprenant de rester en contact permanent avec son tuteur et sont plus simples à rédiger que des mails sur les smartphones.

 

Le tutorat technologique peut également utiliser cette méthode. Si un apprenant rencontre des problèmes avec le module, il peut envoyer un SMS ou un MMS au tuteur qui pourra visualiser la difficulté et lui venir en aide.

Une autre idée est d'utiliser des outils de messagerie instantanée comme Jabber, une application à télécharger sur le mobile pour accéder au webchat accessible avec une simple connexion internet. L'apprenant pourra expliquer son problème, le tuteur pourra lui expliquer comment le résoudre et s'assurer qu'il a réussi. De plus, on peut envoyer ou recevoir tout types de documents tel qu'un fichier texte, un PDF ou une vidéo et visualiser l'avancement du transfert en cours grâce à une barre de progression. 

 

La messagerie instantanée peut également permettre la mise en place d'un tutorat d'accompagnement relationnel. Le projet «Dr Math» qui a vu le jour en janvier 2007 en Afrique du Sud (consultable sur http://goo.gl/2mgQH) est un bon exemple. Les apprenants qui ont des difficultés en mathématiques entrent en contact avec des tuteurs en utilisant MXit. Ainsi, les tuteurs les aident à s'améliorer, les motivent et veillent à ce qu'ils n'abandonnent pas face à la première difficulté.

 

tut1.jpg

 

La mise en place d'un tutorat d'accompagnement relationnel peut également se faire grâce au

web 2.0 et un outil tel que Twitter dont l’intérêt principal est la possibilité d’avoir de l’interactivité. C’est un outil de réseau social et de microblogging qui permet à l'utilisateur de partager de brefs messages (140 caractères), appelés tweets. On peut utiliser lesHashTags qui sont un moyen pour ajouter des informations additionnelles au tweets pour les catégoriser selon un contexte. Prenons l’exemple d’une formation sur le jardinage, en ajoutant un hashtag #jardin aux tweets, les apprenants seront tenus au courant des dernières informations.

 

Twitter peut également être un outil pour faire dututorat d'accompagnement cognitif. Un apprenant qui éprouve des difficultés pédagogiques avec un module m-learning peut exposer son problème en publiant un tweet et le tuteur pourra directement lui répondre et partager avec les autres apprenants. La création d'une communauté d'apprenants permet au tuteur d'échanger et d'aider les apprenants, voire les inciter à travailler ensemble en leur proposant des projets plus complexes.

Pour assurer ces types de tutorats basés sur l’utilisation des réseaux sociaux majeurs, il existe le HTC ChaCha. C'est un smartphone alliant messagerie instantanée et utilisation du web 2.0. Il est doté d’un bouton de partage rapide qui permet de partager une photo ou une vidéo en appuyant juste sur le bouton Facebook. Il dispose d'une application de chat Facebook qui permet de démarrer un chat instantané en direct. Cela peut avoir un réel intérêt pour du tutorat si plusieurs apprenants rencontrent la même difficulté pédagogique ou technique avec un module, le tuteur peut les inviter dans un chat et illustrer ses propos grâce à une vidéo ou une photo.

 

 

tut2.png

Image : http://goo.gl/Bvicw

 

Le tutorat d'évaluation peut s’exercer via les plateformes LMS mobiles comme Moodle Mobile. Les outils de reporting du LMS vont permettre de faire remonter les résultats obtenus par les apprenants aux différents tests. Le tuteur pourra ainsi évaluer ce qui a été réussi ou non par les apprenants.

 

L'émergence du m-learning ne signifie pas la fin du tutorat car il reste nécessaire pour aider, motiver et évaluer les apprenants. Les outils et applications évoluent, ce qui laisse entrevoir de nouvelles façons de faire du tutorat tel que la création d'une communauté d'apprenants qui se forment sur les mêmes modules m-learning.

 

 

En savoir plus :

 

« Tutorat à distance », Wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Tutorat_%C3%A0_distance

« Tutorat en FOAD : introduction », Supports FOAD : http://www.supportsfoad.com/index.php/articles-foad/37-tutorat/57-tutorat-en-foad-introduction

« Mobile learning: South African examples », Steve Vosloo et Adele Botha : http://www.slideshare.net/stevevosloo/mobile-learning-south-african-examples

« C’est quoi les HashTags sur Twitter ? », TwitteRadar : http://twitteradar.com/cest-quoi-les-hashtags-sur-twitter/news

 

Antoine Alias, Etudiant en master "ingénierie de la e-formation" à Rennes 1 est en stage à Skolanet. Nous lui avons confié une mission de veille dans le domaine du m-learning. Cette mission a un objectif pédagogique dans notre rôle de maître de stage puisqu'elle va à permettre à Antoine d'analyser et remédiatiser des informations. En effet, Antoine va vous proposer une chronique régulière sur ce blog : "Antoine et le m-learning". La reformulation doit l'aider à s'approprier progressivement de nouvelles compétences en matière de m-learning. Nous vous invitons à utiliser l'espace de commentaires pour rendre plus dynamique encore les apprentissages d'Antoine.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Philippe STEGER 03/02/2012 16:13

« L’Ecole Nomade :
J’apprends où je veux, quand je veux »

Introduction

WapEduc souhaite s’appuyer sur l’exceptionnelle technologie que représente le téléphone portable pour accompagner l’élève, lutter contre l’échec scolaire et contre la fracture numérique.
Les besoins des apprenants évoluent, les situations de nomadisme sont fréquentes. WapEduc accompagne l’enseignant et l’élève sur le chemin de la réussite.

1. Le concept d’application pédagogique mobile

• Le téléphone portable, objet d’apprentissage.

Le mobile des années 2011-2012 est un « nano-ordinateur » qui a plusieurs particularités et atouts pour l’usager :
- Il intègre les technologies des ordinateurs
- Son grand écran se prête bien à la lecture de documents textuels
- Il est toujours disponible et à portée de main
- La plupart des lycéens et des étudiants en possèdent un
- Les forfaits « Internet de poche » se généralisent
- Il peut être relié à Internet dans tous les points d’un territoire
- Il bénéficie auprès des élèves et des étudiants du statut « d’objet-culte »
- On peut lui conférer l’appellation « d’objet nomade idéal de communication pédagogique entre apprenants et enseignants » (disponibilité constante, taux d’équipement, rapidité d’accès, simplicité
d’emploi …)

La consultation de WapEduc est envisagée en dehors de l’établissement scolaire (sauf expérimentation en accord avec l’enseignant, comme le podcasting) car l’usage des mobiles y est interdit. La
fraude sur mobile ne représente donc pas un risque plus élevé qu’auparavant.

On a donc, pour la première fois dans l’histoire de la transmission des connaissances, un objet qui peut permettre aux apprenants de communiquer et de progresser où ils veulent, quand ils le
souhaitent.

Cette possibilité d’une pratique hors temps scolaire doit être envisagée comme une opportunité souple de consulter un support d’une grande richesse afin d’obtenir une information, un renseignement,
une réponse ou un conseil.

2. L’application WapEduc

WapEduc, premier portail européen de mobile-learning
WapEduc a obtenu le soutien du Rectorat de l'Académie de Montpellier ainsi qu'une distinction en tant que lauréat du E-Learning Awards (parmi 600 projets européens).
Depuis quatre ans, plusieurs milliers d’élèves révisent leurs cours sur leurs mobiles et le développement de cette application mobile permet aux élèves et aux enseignants d’établir une relation
pédagogique. Une conversation par mail ou par Sms peut s’engager, des questions peuvent être posées, des conseils peuvent être dispensés.

Au delà d’une innovation technologique, WapEduc se présente comme un outil de travail collaboratif entre les enseignants et les élèves.

Nous sommes entrés dans l’ère du Mobile 2.0, c’est-à-dire une période féconde d’échanges et de partages entre plusieurs membres d’un même réseau par l’intermédiaire d’un mobile et d’applications
dites de « rich-media ».

L’école nomade WapEduc permet une disponibilité constante de la connaissance, une proximité du savoir et de l’accompagnement pédagogique telles que nous ne les avons jamais connues.

Le site mobile : http://www.wapeduc.mobi

jf-skolanet 05/09/2011 10:02


Curieux comment on peut oublier rapidement qu'un smartphone est aussi un téléphone et que cet outil du siècle dernier peut s'avérer particulièrement efficient dans l'accompagnement des apprenants
:)