Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le Blog De Skolanet

  • : Le blog de Skolanet ! [ e-learning - elearning - learning - distance-learning - e-formation - eformation - formation - formation a distance - foad - nte - tice - coaching - formateur - tuteur ]
  • Le blog de Skolanet ! [ e-learning - elearning - learning - distance-learning - e-formation - eformation - formation - formation a distance - foad - nte - tice - coaching - formateur - tuteur ]
  • : Blog d'informations sur le e-learning et les TICE !
  • Contact

Découvrez Lectora en français

Lectora est un outil auteur qui permet de produire rapidement des contenus e-learning de grande qualité. Parmi les nombreux atouts de Lectora, la publication au format HTML est un plus pour développer dans un format particulièrement adapté au mobile learning.

Les démonstration s'appuient sur un exemple de module de formation destiné à un usage sur  tablettes.


Programme des séminaires en ligne (prévoir 30 à 45 minutes selon les questions) :
Mardi 22 et 29 novembre à 11h00.
Mardi 6 et 13 décembre à 11h00
Des séances à votre convenance sont envisageables au besoin.

 

S'inscrire

Recherche

Skolanet.org

Découvrez Skolanet.org

13 novembre 2007 2 13 /11 /novembre /2007 18:56
Qu'il est difficile de se défaire de ses habitudes !
Voilà de nombreuses années que j'utilise Word comme traitement de texte. La numérotation des pages, les feuilles de styles, les options du bouton droit ... autant d'habitudes pour des manipulatios qu l'on n'éxécute  pourtant pas chaque jour (pour ma part en tous cas).


   Me faut-il  changer ces habitudes ?


Parce-que d'autres logiciels présentent des fonctions très pratiques, c'est le cas d'Open Office et de son export en pdf !
Parce-que les éditeurs Wysiwyg conduisent à limiter les mises en formes !
Parce-que la nouvelle tendance c'est le traitement de texte en ligne ...
Parcequ-il parait idiot de payer un traitement de texte alors que les logiciels gratuits fonctionnent très bien ?

Alors sus aux habitudes ! Il ests ans doute préférable de prendre un temps de réfléxion avant de se lancer dans la production d'un document. Faire fi de ses habitudes permet un large gain de temps dès lors qu'il soit s'agir de partager un travail, d'intégrer de nouvelles fonctions, de publier sur le WEB ...

Pour tous ceux, qui comme moi, ont l'habitude Word, bon courage dans la découverte de nouvelles applications qui offrent réellement de nouvelles possibilités !

Repost 0
Published by jf.lecloarec - dans Logiciels
commenter cet article
2 novembre 2007 5 02 /11 /novembre /2007 08:59
Courier International sort  un Hors-série spécial WEB intitulé "Révolution 2.0". La  revue fait le tour de l'Internet d'aujourd'hui en analysant 7  fonctions de la toile: Libérez-vous, partagez, militez, cartoon, informez-vous, jouez  et documentez-vous.
Les articles issus  de plusieurs  revues dans le monde permettent de visualiser un panorama des pratiques de l'Internet  au delà de nos frontières. Sur ce point,  vous trouverez dans ce  numéro des cartes très explicites sur  les usages d'Internet dans le monde.
HScourierinternational.gif
Repost 0
Published by jf.lecloarec - dans Internet
commenter cet article
24 octobre 2007 3 24 /10 /octobre /2007 08:22
Secteurpublic.fr est un site d'information destiné à tous ceux qui souhaitent  travailler en partenariat avec la fonction publique.
On attend avec impateience les guides en ligne que proposera la structure à partie de mi-novembre, particulièremenr le guide "e-formation et secteur public":
guidee-solutions.jpg

Repost 0
Published by jf.lecloarec - dans Acteurs du e-learning
commenter cet article
22 octobre 2007 1 22 /10 /octobre /2007 17:10
La CEGOS a publié un communiqué relatif  à une enquête sur les modalités de formation dans les grandes entreprises (l'échantillon concerne des entreprises de plus de 1000  salariés).
Il en ressort que le e-learning s'impose petit à petit  comme une modalité de formation souhaitée par les salariés. En effet 49% d'entre eux souhaiteraient voir le e-learning se développer. Notons que les solutions en blended-learning satisfont le public à hauteur de 70% (+ 2 points).
Cliquez sur le logo de la CEGOS pour voir le communiqué:

cegos.jpg
Repost 0
Published by jf.lecloarec - dans Acteurs du e-learning
commenter cet article
18 octobre 2007 4 18 /10 /octobre /2007 18:50
Voici quelques impressions sur l'utilisation de ce logiciel US "9 en un" .
Effectivement, Wildform gère beaucoups de fonction, des exercices de quizz à la capture d'écran.
Néanmoins, la principale fonction de Wildworm prensenter est ... la présentation !
Derrière une interface sous forme de boites de dialogues bien pratiques se cache une multitude de possibilités d'animations et d'options.
L'exportation en flash est intéressante d'autant plus que le format de slide n'est pas unique. Du coup il est possible de réaliser de petites animations flash que l'on peut intégrer ensuite dans un module plus conséquent. L'outil est donc très facile d'utilisation pour générer du flash sans connnaitre flash.
Une timeline facilite la synchronisation des éléments des objets les uns par rapport aux autres. Un système de calques améliore encore l'utilisation de la timeline.
Petite déception côté "players" (interface de diffusion) qui sont assez limités.

Bref, wildform presenter est une sorte de super powerpoint à un prix très correct au vu de ses nombreuses autres possibilités.

wildform.jpg
Cliquez sur l'image pour visiter le site de Wildform.
Repost 0
Published by jf.lecloarec - dans Logiciels
commenter cet article
21 juin 2007 4 21 /06 /juin /2007 21:30
En observant les différents forums, je me suis interrogé sur la qualité de certaines réponses ou le crédit que l'on peut porter à certains participants. Je n'hésite pas à qualifier certains de parasites car ils nuisent à l'intérêt même des forums.

Les craintifs: Leurs interventions sont rares et brèves. Ils observent longuement les conversations des forums avant d'y participer. Ils sont frileux et très prudents sur les renseignements exigés à l'inscription. A la moindre crainte d'être "récupérés" ils s'enfuient sans demander leur reste. Leur participation est rarement constructive et souvent intéréssée ... unilatéralement.

Les trusteurs: Un seul objectif, détenir le plus grand nombre de posts. Le trusteur intervient le plus souvent possible même pour dire simplement "oui" ou "non". Ces commentaires sont rarement pertinents, n'engagez pas la conversation avec lui, il n'attend votre réponse que pour disposer d'un nouveau prétexte pour poster !

Le faux-expert: Il vous fera planter votre machine, exploser votre moteur ou délaver votre linge ... Bref, sous des faux airs d'expert il n'est en fait qu'un bricoleur qui risque de vous conduire sur la mauvaise voie. Méfiance donc, il n'est pas toujours facilement identifiable car généralement de bonne foi. Petit truc, attention aux réponses du type "tu peux essayer de ..." ou "Je crois que j'ai eu le même problème ..." !

Le SmSeur: Il est terrible. Si je n'ai rien contre le langage SMS pour de courts messages, j'ai du mal à comprendre l'intérêt d'un tel langage lorsqu'il s'agit de rédiger quelques phrases ! La lecture devient très vite illisible et parler à haute voix devant son ordinateur n'est pas toujours possible pour saisir la phonétique du message. Malgré les recommandations des modérateurs, cette pratique est très courante sur certains forums. J'ai du mal à saisir l'intérêt de ce cryptage qui ne permet pas un réel échange.

J'ai réalisé cette liste à partie de mes dernières observations. Mais certainement connaissez vous d'autes parasites !
Repost 0
Published by jf.lecloarec - dans Internet
commenter cet article
15 juin 2007 5 15 /06 /juin /2007 18:35
Certains craignent  que le formateur ne disparaisse  et ne laisse la  place aux  ordinateurs et aux techniciens informatiques.
Ils me font penser aux craintes infondées des débuts de la télévision. Mon père avait coutume de me parler de sa grand mère du centre-Finistère qui, apercevant la souris Jerry, s'enfuyait en craignant une invasion de rongeurs dans sa maison. Certains formateurs fuient aujourd'hui à l'idée de devoir construire leur relation pédagogique en utilisant l'informatique. Relevons quelques arguments et rétablissons la vérité afin de leur éviter "l'effet Jerry".

"La relation humaine disparait": Le développement récent de l'usage d'Internet a démontré que la force relationnelle du réseau mondiale est importante. Les blogs, les communautés de pratiques, les possibilités de plus en plus nombreuses d'échanges de toute nature prouve que la relation humaine ne meurt pas de l'informatique. Elle peut, au contraire, se créer ou se renforcer dans un monde post vingtième siècle qui a davantage confiné les individus dans des comportements individualistes que solidaires.

"On perd beaucoup de temps": Le temps d'acquisition des compétences informatiques nécessaires à une utilisation est parfois long il est vrai. Mais nous ne devons pas négliger que cet apprentissage n'est qu'une adaptation de nos compétences à la réalité du monde qui nous entoure. L'enseignant qui connait des difficultés en orthographe doit il arrrêter d'enseigner ou chercher à progresser ? Vous conviendrez que quelque soit le temps qu'il faudra, il est des compétences qu'un formateur doit maîtriser, l'informatique en fait partie.

"Ca ne marche jamais !": Eh oui, une voiture n'avance pas si on ne met pas le contact, son pare-brise est trouble si on ne met pas les essuie-glaces par temps de pluie et n'ira pas très vite avec les pneus à plat ... Et pourtant la voiture est le premier moyen de locomotion que nous utiisons... Un ordinateur n'est qu'un machine. Tout comme la voiture il convient d'en connaitre les règles de  fonctionnement minimum pour la faire fonctionner. Les informaticiens et techniciens informatiques existent au même titre que les garagistes !

Ces quelques objections sont courantes mais dénuées de sens. L'informatique est un outil, de plus certes, mais simplement un outil que tous les professionnels devront savoir utiliser dans les années qui viennent. Sa maitrise ne doit plus être vue comme un plus ou un moins dans les compétences des individus mais bien comme une condition indispensable pour la réussite des enseignements qu'ils seront amenés à diffuser.

Repost 0
Published by jf.lecloarec - dans Acteurs du e-learning
commenter cet article
31 mai 2007 4 31 /05 /mai /2007 08:52
Le monde change et le rapport à  la formation est entraîné dans ce mouvement de fond provoqué par l'avènement des nouvelles technologies.
La nouvelle génération d'apprenant dans le système scolaire est de plus en plus familiarisée avec les nouvelles technologies: téléphone portable, Internet, jeux vidéos ...
C'est aussi la génération "zapping" et un public qui a de plus en plus de mal à soutenir l'attention sur des séquences longues. Faut-il pour autant diminuer la durée des heures de face à face ? Une réponse tranchée à cette interrogation  est impossible et il convient plutôt de poser autrement la question:  "Les nouveaux publics sont ils en mesure de suivre les séquences pédagogiques qu'ont leur propose classiquement ? " La réponse est cette fois-ci clairement non.
Par conséquent, le formateur doit aujourd'hui être capable de concilier les habitudes technologiques et les difficultés d'attention des nouvelles générations. Il n'y a pas forcément antinomie à vouloir concilier les 2, bien au contraire. Le e-learning et plus largement les dispositifs de blended-learning seront pour les générations à venir des solutions plus appropriées que les cours traditionnels. La souplesse permise par ces dispositifs est davantage dans la logique contemporaine et doit permettre de nouvelles perspectives pédagogiques.
La plume a laissé place aux stylos qui ont permis de nouvelles méthodes pédagogiques, l'ordinateur et ses périphériques  engendreront à leur tour de nouvelles évolutions dans les pédagogies de demain.
Repost 0
Published by jf.lecloarec - dans Ingénierie
commenter cet article
23 mai 2007 3 23 /05 /mai /2007 12:01
Le soutien scolaire est en très en vogue. On peut attribuer sans nul doute ce développement au incitations fiscales. Pour autant le phénomène se généralise (voire devient la norme) et est à prendre en considération pour le développement du e-learning.
En effet, l'accompagnement des jeunes au delà de la fréquentation de l'établissement scolaire va probablement devenir un critère de sélection des établissements par les familles. Les établissements qui proposeront un service associé à la dispense de cours normale donneront une image de proximité et de sérieux qui leur permettra d'interesser un public plus important et donc de maintenir leurs effectifs.
Le e-learning peut être un atout dans le jeu de la concurrence entre établissements scolaires dans un contexte de baisse démographique. Au delà d'une dimension "catalogue", la possiblité de communiquer avec les professeurs au delà des heures de cours sera un argument puissant pour les établissements qui franchiront le pas du e-soutien scolaire !
Repost 0
Published by jf.lecloarec - dans Acteurs du e-learning
commenter cet article