Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le Blog De Skolanet

  • : Le blog de Skolanet ! [ e-learning - elearning - learning - distance-learning - e-formation - eformation - formation - formation a distance - foad - nte - tice - coaching - formateur - tuteur ]
  • Le blog de Skolanet ! [ e-learning - elearning - learning - distance-learning - e-formation - eformation - formation - formation a distance - foad - nte - tice - coaching - formateur - tuteur ]
  • : Blog d'informations sur le e-learning et les TICE !
  • Contact

Découvrez Lectora en français

Lectora est un outil auteur qui permet de produire rapidement des contenus e-learning de grande qualité. Parmi les nombreux atouts de Lectora, la publication au format HTML est un plus pour développer dans un format particulièrement adapté au mobile learning.

Les démonstration s'appuient sur un exemple de module de formation destiné à un usage sur  tablettes.


Programme des séminaires en ligne (prévoir 30 à 45 minutes selon les questions) :
Mardi 22 et 29 novembre à 11h00.
Mardi 6 et 13 décembre à 11h00
Des séances à votre convenance sont envisageables au besoin.

 

S'inscrire

Recherche

Skolanet.org

Découvrez Skolanet.org

21 juin 2011 2 21 /06 /juin /2011 10:17

http://www.zondle.com/images/but_topBarLogo.jpgZondle est sans doute une des plateformes d’apprentissages les plus innovantes sur le net actuellement, et qui a sans doute réveillé un intérêt croissant parmi la communauté enseignante. Recemment créée, en 2010, elle permet de créer une large gamme de quiz ludiques qui s’adaptent au goût  de chaque apprenant  et aux besoins des enseignants.

 

Le fonctionnement est simple (même si les consignes n’existent qu’en anglais pour l’instant) et le service est gratuit. Il suffit de s’inscrire en tant qu'utilisateur avec un nom et un mot de passe. Une fois dans la plateforme, il est possible de créer ses propres exercices à partir d’un sujet existant (vocabulaire, phonétique, mathématiques, sciences, etc.) ou en créer  un de nouveau, et éditer ensuite le contenu de l’exercice lui-même. Une fois que l’exercice a été créé – et là on est encore surpris par les nombreuses modalités offertes : vrai/faux, question/réponse, choix multiple,  épeler le mot, etc. – le programme lance de façon automatique un répertoire de jeux divers et variés,  entre 20 et plus de 100 jeux différents sont proposés.  

 

http://www.skolanet.com/skolablog/jeuxzondle.jpg

Exemple : 33 jeux créés avec une seule série de questions

 

Ainsi, si vous voulez travailler sur la traduction de mots par exemple, il suffit de saisir les mots et traductions correspondantes une seule fois pour générer en un clic un ensemble d’exercices. Choisissez le modèle d’exercice-jeu qui vous intéresse et le tour est joué ! En répondant aux questions vous actionnez un compteur ludique : obtenir des points en mettant de buts, en skiant, en préparant de pizzas ou des omelettes, ou en tirant sur des météorites, entre autres. Et oui, on est vite emporté par le défi du jeu… ou des jeux : 

 

Trouver les couleurs pour préparer votre pizza, ou pour sauver les lapins...Des jeux différents pour des questions identiques :


 

Les exercices ne sont pas figés, puisqu’il est toujours possible de les modifier à partir de l’option « edit ». Ainsi, on peut ajouter des nouveaux contenus aux exercices existants, et les classer par thèmes. Chaque usager peut également retrouver facilement ses propres exercices parmi les milliers qui sont proposés sur la liste de la plateforme, en choisissant « your topics ».

Pour les enseignants qui souhaitent travailler en réseau avec leurs étudiants, la plateforme offre aussi la possibilité de gérer des groupes-classe, ainsi que de suivre la progression de chacun des élèves.

Si le site est très bien conçu, il est dommage tout-de-même qu’il n’existe pas la possibilité d’introduire des consignes en différentes langues que l’anglais. Dommage pour les utilisateurs non-anglophones… Mais Zondle est en version bêta, affaire à suivre sur ce point. Le site offre tout de même des possibilités très intéressantes pour aborder des exercices mécaniques d’une façon ludique ce qui accroche l’apprenant et le motive pour faire et  refaire le même exercice. 

Un autre avantage important est la gratuité du service. Les auteurs semblent ici avoir voulu faire un coup d’essai, assez réussi à en juger par les utilisateurs inscrits sur Zondle. Nous qui comptons déjà parmi ses utilisateurs en sommes ravis, et nous vous encourageons à le découvrir.

 

En savoir plus :

 

Le site de Zondle : http://www.zondle.com

Sur le blog Otablo, avec une reprise sur la dimension classe de Zondle : http://www.otablo.com/blog/2011/06/zondle-jeux-serieux-a-la-carte/

Repost 0
Published by n.garcia - dans Logiciels
commenter cet article
27 janvier 2011 4 27 /01 /janvier /2011 11:35

http://www.skolanet.com/skolablog/kpstartup.png

 

 

Le mobile learning est une tendance de fond qui va probablement s’accélérer dans les mois qui viennent. En effet un renouvellement des terminaux mobiles est en cours et la possibilité de résiliation des abonnements pourrait l’accélérer encore, sans parler des tablettes qui ont le vent en poupe…

 

 

 

Bref, Skolanet ne pouvait ignorer ce phénomène et après vous en avoir fait découvrir déjà quelques exemples, nous vous invitons aujourd’hui à réaliser simplement vos propres modules de m-learning ! En effet quelques logiciels commencent à sortir, nous avons testé pour vous Appcobra de la société KnowledgePresenter.

L’objectif de cet outil est de permettre à chacun de réaliser des applications à but pédagogique sous forme de quiz. Les questions du quiz se succèdent et donnent lieu à un score en fin de parcours.

 

http://www.skolanet.com/skolablog/appcobra.jpg

 

Le principe de fonctionnement d’appcobra est assez simple. En premier lieu vous déterminez le type de terminal pour lequel vous souhaitez produire votre quiz. Le programme est orienté Apple mais fonctionne aussi sous Androïd. Pour notre part nous avons décidé de créer une application pour iphone.

Le logiciel fonctionne comme un logiciel de création de présentation. Après quelques infos pratiques pour l’utilisateur, à chaque question est créé un nouvel écran qui constitue une nouvelle étape dans l’avancement du questionnaire. Vous pouvez compléter chaque écran par du texte ou des images par exemple. Des animations peuvent être liées à ces objets comme par exemple l’avancement à l’étape suivante mais aussi le lancement d’une page Web ou l’envoi d’un mail.

Les questions sont créées très simplement. Vous choisissez le type de question : choix multiples, hotspot, liste déroulante... Il suffit ensuite de créer un bouton de validation (2 clics) pour que la question soit prise en compte dans le score total. Vous pouvez dupliquer l'écran si vous avez des questions de même nature. Vous avez aussi la possibilité de renvoyer un feedback  à l’utilisateur ce qui peut s’avérer utile lors d’exercices formatifs.

http://www.skolanet.com/skolablog/appcobra2.jpg http://www.skolanet.com/skolablog/appcobra3.jpg
Liste déroulante Feedback en cas d'erreur

 

La prise en main du logiciel est assez simple. Nous avons testé les principales fonctionnalités et le résultat est assez probant. Une fois le questionnaire réalisé, vous pouvez le publier sur un serveur classique. Pour l’iphone, l’accès à l’application se fait via une URL qui propose à l’utilisateur d’ajouter un logo sur le bureau pour un accès direct. L’application fonctionne ensuite parfaitement comme vous pouvez le constater ici, pour ceux qui ont lu notre article sur les QR codes voici qui devrait vous simplifier la tâche :

 

http://www.skolanet.com/skolablog/skolappcode.jpg

 

Il nous reste encore quelques tests à faire comme par exemple l’introduction d’éléments multimédias dans les questions, la possibilité de disposer de plusieurs exercices distincts dans une même application ou encore la géolocalisation. Mais l’outil est très prometteur pour un coût abordable (un peu moins de 500€ TTC). Une version test de 30 jours vous permettra de vérifier si appcobra répond à vos objectifs.

 

Repost 0
Published by jf.lecloarec - dans Logiciels
commenter cet article
21 octobre 2010 4 21 /10 /octobre /2010 13:52

http://www.spreed.com/eu/partner/affiliate/affiliate-integration/index.html/banner/HalfBanner4_234x60_de.png

 

Nous avons eu le plaisir d’échanger avec Brian Krause sur l’utilisation possible de la solution de classe virtuelle Spreed.

 

 

 

A la différence de Quickprez que nous avions présenté récemment, Spreed est une vraie solution de classe virtuelle. L’outil intègre tableau blanc, partage de fichiers, partage d’écran et en prime un outil de création de carte heuristique qui peut s’avérer fort intéressant pour développer des séquences de brainstorming. L’interface de Spreed est séduisante. Le design est sobre et la navigation aisée. L’outil est personnalisable (logos) et est disponible en plusieurs langues dont le français.  

Mais revenons un instant sur les motivations  qui nous ont amené à tester Spreed.  Le cadre de notre réflexion est celui des cours de langue en ligne. En effet, nous pensons que les classes virtuelles sont un bon complément aux modules asynchrones (la réciproque nous parait d’ailleurs tout aussi juste). Les solutions de travail en mode synchrone par le biais de classe virtuelle présentent en effet  de multiples avantages :

Le travail sur les langues trouve son sens dans les échanges verbaux. Certes des solutions existent pour mesurer l’exactitude de la prononciation (voir l’outil Babbel par exemple)mais les échanges oraux  en mode synchrone présentent  d’autres intérêts : spontanéité des dialogues, expression de sensibilités par la voix, prise en compte des accents… autant d’éléments que les solutions de prononciation asynchrones sont encore loin d’intégrer.

L’utilisation de la voix n’est pas le seul élément porteur dans la communication via classe virtuelle. En effet, l’opportunité d’utiliser la vidéo humanise les séquences. Un peu comme si vous aviez la possibilité d’avoir le formateur devant ou derrière un paravent  en présentiel … Je vous laisse seul juge de la situation la plus propice à l’apprentissage. L’utilisation des expressions, même s’il ne s’agit que du visage et par caméra interposée, est un canal d’information qu’il convient de ne pas négliger.

 

http://www.skolanet.com/skolablog/spreed1.PNG

Une interface claire pour de multiples usages

 

Mais jusque là rien de plus que ce bon vieux skype me direz vous !

Détrompez-vous. L’originalité des classes virtuelles réside dans leur capacité à reproduire les situations du présentiel !

 

Le tableau blanc vous permet d’illustrer progressivement votre cours. Certes la manipulation peut s’avérer parfois délicate, mais avec un peu d’habitude ou un outil complémentaire de type palette graphique, vous parviendrez assez vite à réaliser schémas et illustrations comme sur tableau noir !

L’utilisation de supports comme en salle de cours est rendue possible par le téléchargement de documents. Diaporamas bien sur,  mais également pdf, images ou sites Internet. La préparation de ces ressources en amont permet de « sécuriser » le formateur qui peut se concentrer davantage sur une diffusion claire des contenus et entrer pleinement dans le jeu de l’interactivité.

Car c’est la troisième force de ces classes virtuelles. En effet, au-delà de la prise de parole, l’apprenant peut ici lever le doigt, acquiescer ou désapprouver par des jeux d’icônes, répondre à des tests, utiliser les outils de tableau …

Bref, les outils de classes virtuelles permettent, à la différence de Skype, des cours à forte interactivité et une implication totale de l’apprenant dans son apprentissage. On est bien loin de la visioconférence passive qui en a lassé plus d’un, ne vous cachez pas vous n’êtes pas  seul !

 

Mais revenons à nos moutons.

 

La démonstration de spreed, en anglais, nous a permis de remarquer une bonne qualité de son et peu, voire pas, de problème de synchronisation audio : A une question la réponse arrive sans décalage de temps, c’est un point faible que nous avions noté sur d’autres solutions.

Spreed permet l’affichage simultané de 14 webcams. Nous l’avons testé à 3, l’image est bonne et les mouvements fluides. L’animateur peut de toute façon limiter les droits pour les utilisateurs et gérer ainsi d’éventuels problèmes de bande passante.

Spreed nous a donné grande satisfaction sur les points d’interactivité. Les possibilités pour l’apprenant semblent parfaitement adaptées à une utilisation intuitive et rapide : stylos, bulles de texte, sur lignage, formes pour les tableaux blancs, chat en complément de la voix pour la communication ou des réponses écrites à des questions (intéressant en langue pour l’orthographe des mots), icones d’interactions pour demander la parole , formuler un avis...

 

http://www.skolanet.com/skolablog/spreed2.PNG

Des icones pour simplifier les échanges et stimuler les interactions


Côté finances Spreed affiche des tarifs défiant la concurrence puisque l’entrée de gamme est à 100€/an par classe de 20 apprenants. A ce tarif vous ne bénéficiez pas de l’option d’enregistrement et vous ne pouvez pas conduire 2 classes à la même heure. Mais au regard des prix pratiqués par la concurrence vous aurez du mal à trouver aussi alléchant.

 

Bref, je ne peux que vous inviter à tester Spreed qui propose une version d’évaluation gratuite pour 30 jours. Et bien sur, nous ne pouvons que vous inviter à partager vos retours d’expérience, sur Spreed ou d’autres solutions utilisées dans le domaine des langues.

 

Repost 0
Published by jf.lecloarec - dans Logiciels
commenter cet article
9 juin 2010 3 09 /06 /juin /2010 21:24

 

http://danyhenri.com/blog/wp-content/uploads/2009/04/reseaux-sociaux.png

 

 

 

 

Comment diffuser ses ressources en ligne. Entre le blog et le LMS, les moteurs de réseaux sociaux s'affirment comme une alternative non dénuée d'intérêts.

 

 

 

 

 

 

 

Pour faire simple, jusqu'alors vous aviez 2 solutions pour diffuser vos ressources en ligne.

 

En premier lieu le « diffuseur simple » sous la forme d'un site internet ou d'un blog. Cette solution est rapide à installer et à paramétrer. En utilisant un outil de création de site dynamique, CMS de type Joomla par exemple, il est possible de donner des accès plus ou moins importants aux apprenants. La gestion des droits utilisateurs permet des réglages présentant des similarités avec la notion de parcours pédagogiques.

En second lieu vous pouvez utiliser des solutions plus élaborées, les LMS pour Learning Management System. Ces systèmes sont des outils de conception de sites Internet à vocation pédagogique. Non seulement ils intègrent la possibilité d'organiser la présentation des ressources en ligne, mais ils présentent aussi l'avantage d'intégrer des outils de communication internes, synthétisent des statistiques sur les apprenants, peuvent être reliés aux logiciels RH...On trouve ce type de plateforme en mode Open Source comme par exemple Moodle, Claroline, Dokeos, Ganesha...

 

Le développement des réseaux sociaux, au premier rang desquels facebook, nous amène à penser différemment les modes de diffusion de nos ressources. Le principal facteur d'intérêt de ces réseaux réside dans la facilité de communication des utilisateurs entre eux. On peut identifier 2 raisons à ce succès. L'immédiateté tout d'abord. En effet, ces réseaux diffusent les informations en temps réel, les nouveautés sont (relativement) clairement mises en avant. Mais aussi le sentiment de liberté d'expression. Chacun s'adresse à qui il le souhaite, quand il le souhaite et à la fréquence où il le souhaite. Ces 2 raisons sont des points qui me paraissent de nature à dynamiser les relations entre apprenants et surtout propices à développer des synergies d'apprentissages.

 

Quelles sont alors les solutions pour utiliser ces réseaux et profiter ainsi au mieux de leurs fonctionnalités ?

 

La tentation première serait d'utiliser les réseaux sociaux grands publics, en créant par exemple des groupes d'échange à vocation pédagogique. Mais on peut admettre quelques freins. Bien sur le mélange des genres avec des éléments de vie privé risque de parasiter rapidement le groupe de travail. Mais aussi les difficultés à personnaliser l'outil ce qui peut parfois nuire à son ergonomie. Ainsi la présence de publicités ou autres sollicitations de l'esprit paraissent peu compatibles avec les exigences de concentration d'une démarche apprenante.

 

De nouveaux outils, couramment intitulés « moteur de réseaux sociaux » font leur apparition sur la toile. Elgg et Buddypress s'affirment comme des leaders sur le marché de l'Open source. Ces outils permettent à la fois à ses utilisateurs de s'exprimer et communiquer entre eux mais laissent  l'administrateur gérer et proposer les contenus. On peut y déceler une capacité à générer une organisation apprenante au centre de laquelle se situent à la fois les individus en tant qu'apprenants mais également le réseau qu'ils constituent. Ce dernier devient alors vecteur de diffusion des connaissances. 

La petite vidéo ci-dessous, basée sur un exemple réalisé avec buddypress,  vous aidera à comprendre mieux ces notions:

 

 

Le tuteur de la formation a un rôle privilégié qui l'amène à la fois à animer le réseau en sollicitant les apprenants. Mais il est aussi le garant des contenus et s'assure de leur disponibilité et de la façon dont ils sont repris et reformulés par les apprenants au sein du réseau.

 

S'il manque à ces réseaux les fonctionnalités statistiques qui peuvent faire la richesse des LMS et plateformes plus orientées RH, l'approche pédagogique me paraît assez intéressante. On peut à la fois travailler en mode vertical en mettant des contenus et ressources à disposition mais il est également possible de travailler en mode horizontal avec des processus qui poussent les apprenants à reprendre et enrichir les contenus par leurs expériences et leurs remarques. La transversalité de l'outil s'affirme dès lors comme un accélérateur du process d'acquisition.

 

En savoir plus:

L'intérêt des pratiques collaboratives : un dossier d'Educnet

Quelques liens sur le sujet - fffod

Une réflexion sur "facebook et pédagogie" - Document audio - "La Vitrine"

Facebook en formation professionnelle - S. Watier - "Si loin Si proche"



Repost 0
Published by jf.lecloarec - dans Logiciels
commenter cet article
16 janvier 2010 6 16 /01 /janvier /2010 15:48
http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:MVS24Et7I0fuiM%3Ahttp://www.iphonealley.com/images/storyimages/ustream.png

J'ai découvert cette semaine la puissance de Ustream ! Ustream est une plateforme qui permet de diffuser vos vidéos en direct.

 

Rien de bien neuf à priori, mais voici quelques fonctions qui sortent de l'ordinaire et permettent une diffusion intelligente sur les blogs et les réseaux sociaux.

 

 

 

 

L'interface d'enregistrement permet de diffuser sa vidéo en direct ou de l'enregistrer. Pour illustrer votre vidéo, vous avez la possibilité de diffuser du texte complémentaire ou de lancer un sondage auprès de vos spectateurs: petite démonstration d'utilisation de l'interface:

 

 

 

 

Textes et surtout sondages apportent de l'interactivité à vos diffusions en direct. Combiné à un réseau social, twitter par exemple, vous allez pouvoir enrichir la diffusion de cours, conférences,...

 

Les autres plateformes vidéos permettent une intégration dans vos blogs des vidéos réalisées. Ustream va plus loin en vous proposant les balises pour diffuser votre vidéo en direct ! De plus, grâce à son application Iphone, vous n'avez plus besoin d'ordinateur et de webcam, vous pouvez diffuser de n'importe où en temps réel et sur votre propre site.  

 

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:WA1OtfTjNGPXOM:http://www.belgium-iphone.com/wp-content/uploads/2009/12/ustream2.PNG

 

C'est ainsi que Skolanet vous invite à participer au ilearning forum des 18 et 19 janvier en suivant en temps réel ce petit périple. Le timing de diffusion sera annoncé sur notre compte Twitter. Les vidéos sont agrégées dans une page spéciale générée par Ustream: http://www.ustream.tv/channel/skolanet-au-ilearning-forum

 

Vous pouvez aussi être acteur cette petite expérience (qui peut être un fiasco, mais ce sont les risques du direct !) en utilisant notre compte pour diffuser votre propre vision du ilearning forum, présenter votre activité, ou toute autre initiative qui peut vous paraitre enrichissante pour ceux qui ne peuvent se déplacer.  C'est aussi avec un grand intérêt que je procèderai à quelques interviews en direct, s'il y a des cobayes parmi nos lecteurs...

 

Le ilearning forum en direct (puis en différé):

 

 

 

 

Prendre contact pour participer à l'expérience "Ustream et ilearning forum":  skolanet[@]gmail.com

 

 

Repost 0
Published by jf.lecloarec - dans Logiciels
commenter cet article
7 janvier 2010 4 07 /01 /janvier /2010 21:46

http://volleyplouneour.nuxit.net/wp-content/uploads/2009/12/IMGP2551-259x300.jpg

 

Pourquoi ne pas utiliser les outils du web dans les cours de sports ?

 

C'est à l'occasion d'une discussion avec un enseignant en EPS que nous nous sommes aperçus que des solutions en ligne pouvaient être parfaitement adaptées.

 

 

 

 

La problématique relevée concernait l'arbitrage des rencontres de volley-ball. Les gestes d'arbitrage sont méconnus des apprenants. En cours d'EPS, pas de crayons pas de cahier... les poches de survêtements et la configuration des lieux, notamment en extérieur, ne s'y prêtent pas toujours. Les gestes de l'arbitre sont donc montrés par l'enseignant, éventuellement distribués sur une feuille pour aide mémoire. Mais l'information est faiblement mémorisée et les feuilles s'égarent très souvent ce qui rend les révisions d'un cours à l'autre quasi-impossible. Nous avons donc envisagé de créer un flashcard en ligne pour les apprenants afin qu'ils puissent s'entraîner à l'appropriation des gestes d'arbitrage. Les flashcards sont des cartes virtuelles avec un verso qui répond à un recto, il suffit de retourner la carte pour connaître par exemple la réponse à une question posée au recto de la carte.

 

Nous avons utilisé les services du site www.flashcardmachine.com. Pour utiliser ce service, comme bon nombre de sites de ce type, il suffit de se créer un compte et de le valider par retour de mail.

 

Voici maintenant quelques quelques explications pour la réalisation de ces flashcards.

 

1)                  Préparer les illustrations (au format jpg) et préparer les textes (récupérés ici du site www.mapreps.com)

2)                  Accéder à l'onglet « myflaschcards »:Vous pouvez alors choisir 5 boutons:

 

http://www.skolanet.org/imagesblogs/cards.png


" Create a new Flashcard set »: Ce bouton vous permet de créer un « set ». Chaque « set » correspond à une catégorie de carte. Vous pourrez ensuite proposer aux apprenants de travailler avec un seul set ou de mixer des cartes de plusieurs sets. Ceci peut s'avérer utile pour cibler les cartes sur un niveau de difficulté ou mélanger des questions de plusieurs niveaux. De même, on peut souhaiter travailler chaque catégorie d'éléments indépendamment puis les mélanger pour augmenter la difficulté.


« Manage Images et Manage Audio » sont des boutons qui vont vous permettre de télécharger des images et des sons sur le seveur du site. Mais vous pouvez aussi faire le choix d'héberger ces fichiers sur autre serveur, vous utiliserez alors l'URL des fichiers pour les importer dans vos cartes.

 

« Flashcard Pages » vous permet de personnaliser votre page d'accueil. Vous communiquerez l'adresse de cette page d'accueil à vos apprenants et ils accèderont à l'ensemble des jeux de cartes que vous avez créés.

 

3) Pour creer un jeu de carte (flashcards set) suivez ce petit tutoriel:

 

 

 

Et mon prof d'EPS dans tout ça ?  Pas de panique, son flashcard dédié à l'arbitrage au volley et créé en partenariat avec un club local  est accessible pour lui comme pour ses apprenants ici !

Repost 0
Published by jf.lecloarec - dans Logiciels
commenter cet article
18 novembre 2009 3 18 /11 /novembre /2009 18:26

Je suis régulièrement interpellé par des collègues formateurs en mal d'outils de travail collaboratif. Ma première réponse est de leur proposer d'utiliser un wiki. Oui mais...


Au delà de ce conseil, mes collègues m'ont vite fait remarquer qu'ils ne savaient pas comment faire fonctionner un wiki, comment inviter leurs étudiants à collaborer, comment installer le wiki... Effectivement, cela n'est pas toujours très simple et j'ai donc cherché à leur proposer une solution facile pour pouvoir rapidement travailler.

La solution Mediawiki est certes très bien conçue. Mais elle nécessite un hébergement et l'utilisation d'une syntaxe particulière.
La solution d'un wiki intégré à un LMS présente l'avantage de pouvoir intégrer le wiki directement dans son cours. Mais elle suppose l'existence d'un tel dispositif au sein du centre de formation.
Ces solutions ne me satisfaisant pas j'ai cherché un "wiki online".
J'ai trouvé caféwiki. Il semblait correspondre à mes besoins mais l'interface d'édition est aussi basée sur une syntaxe particulière qui peut dérouter le néophyte, qu'il soit formateur ou apprenant !


J'ai alors trouvé PBworks (anciennement PBwiki). Un wiki en ligne, avec éditeur wysiwyg mais... en anglais. Pourtant l'outil me plait bien, look sympa, utilisation assez intuitive... je décide de me dévouer et de concevoir un guide en français.

Voici le résultat. Le guide est réalisé sous forme d'un wiki, cela va de soi, réalisé avec la version gratuite de PBworks. J'y ai intégré quelques copies d'écrans ainsi que quelques sreencastings commentés (réalisés "à la volée" avec Screentoaster).  


Il nécessite encore quelques petits ajustements et des compléments sont encore à apporter. Je suis d'ailleurs preneur de collaborateurs pour l'étoffer ! Néanmoins, ce guide vous permettra de réaliser l'essentiel des opérations nécessaires à la production d'un document en commun. Il s'avèrera, je l'espère, être  un outil ressource pour tous ceux qui souhaitent réaliser un wiki à partir de PBworks et qui ne pratiquent pas la langue de Shakespeare.

N'hésitez plus, avec PBworks dans un onglet et le guide de Skolanet dans un autre vous pourrez rapidement faire aboutir vos projets collaboratifs !

En savoir plus:

"Wiki in Plain English": un classique à voir ou à revoir
Un dossier très riche sur le site Foademploi
Un témoignage d'utilisation sur l'Agence nationale des usages des TICE
Quelques liens complémentaires sur Enseignement.be

Accéder au guide
Créer un compte basic gratuit sur PBworks


Repost 0
Published by jf.lecloarec - dans Logiciels
commenter cet article
16 octobre 2009 5 16 /10 /octobre /2009 13:18

Vous en avez rêvé... Ils l'ont fait. Moodle... en tutoriels... en français.
  
Vous n'avez donc plus d'excuse pour tester ou encore mieux utiliser cette plate-forme de formation à distance Open Source d'origine Australienne qui monte... qui monte.
   
Vous allez me demander qui a fait le travail ? "Ce travail a été réalisé par l'équipe d'Iutenligne pour répondre à une demande de la SDTICE (Ministère de l'Education Nationale). [selon les concepteurs] Il est incomplet [des modestes], mais comporte très largement de quoi faire un travail sérieux de suivi des étudiants en utilisant la plate forme Moodle."    
  

iutenligne.net
Ces tutoriels s'adressent donc à des enseignants. Le travail est actuellement organisé autour de 3 chapitres :    
- Chapitre 1. Qu'est-ce qu'une plateforme ?
- Chapitre 2. Que peut-on faire avec Moodle ?

- Chapitre 3. Ce que nous vous proposons
        3.1. Je crée et je gère mon espace de cours
        3.2. Je gère mes ressources
        3.3. Je communique avec les étudiants. Je les fais communiquer entre eux
        3.4. Je collecte les travaux des étudiants
        3.5. Je crée et je gère des tests en ligne
        3.6. Je mets en place des activités collaboratives
        3.7. J'assure le suivi de l'activité de mon cours et de mes étudiants
    
Les deux premiers chapitres ne contiennent en réalité que très peu d'information. Les tutoriels d'apprentissage sont disponibles dans le chapitre 3. Vous découvrirez des petites scénettes et des tutoriels qui vous expliquerons pas à pas comment réaliser les différentes tâches.
    
iutenligne.net : une scénette       
iutenligne.net : Tutoriel moodle     
Les ressources pédagogiques mises à disposition mélange des contenus "made in" iutenligne.net et des ressources que nous avons eu l'occasion de vous signaler à plusieurs reprises sur le Blog et les Tweets de Skolanet (cf. nos billets relatifs ci-dessous). Vous retrouverez ainsi les tutoriels des "excellents" Guy Labasse et Julien Morice. Il vrai qu'il est inutile de réinventer la roue. Ceci n'étant pas si courant, il était intéressant de le souligner.
  
Pour ceux qui voudrez approfondir leur réflexion, je vous conseil la lecture du  "[Le] guide du e-learning avec Moodle, Version 1.9 - William H. Rice paru en 11/2008".
  
Le guide du e-learning avec Moodle, Version 1.9 - William H. Rice paru en 11/2008   
De même, afin de mieux appréhender cet outil, je vous propose dans la sitographie ci-dessous une liste de tutoriels non-exhaustive (dont ceux de Labasse et Morice). Les deux tutoriels de langue anglaise ne nécessitent pas une maîtrise soutenue de la langue de Shakespeare. Les exemples sont très explicites.
 
Enfin, pour expérimenter tout votre savoir nouvellement acquis, si votre structure ne met pas à votre disposition de bac à sable, vous pouvez vous rendre chez Click2try pour disposer d'un espace Moodle en ligne comme administrateur ou si vous êtes plus audacieux installer une version presse-bouton de Moodle (pour Windows) en local sur votre ordinateur.

   
Voici un tutoriel qui peut éventuellement vous faciliter la vie.
    


  
Sources
   
Module Utiliser Moodle, JL-BACH, O-CATTEAU, M-DAVID, G-GOUIN, G-LABASSE J-MORICE, S-PARONNEAU 
            

Sitographie
  

Moodle en 2 minutes (vidéo) - Julien Morice
   

Introduction à Moodle / Introduction in Moodle (en anglais)
    
Moodle de manière plus approfondie / Moodle in more depth (en anglais)
     
Autoformation à Moodle par Guy Labasse
      
Tutoriels Moodle - Médiathèque de l’Université Paris Descartes (PDF à télécharger)
    
Billets relatifs
     
8 septembre 2009 : @skolanet Moodle en 2 minutes (tutoriels vidéo) - Julien Morice : http://www.dailymotion.com/moodle_french
  
4 septembre 2009 : @skolanet The Gong Project - NanoGong is a free audio forum module for Moodle / est un module libre de forum audio pour Moodle : http://gong.ust.hk
    
15 août 2009 : @skolanet Moodle iPhone Video Detection - FLV's now play MP4's instead! - LEWIS CARR : http://lewiscarr.co.uk/node/48
 
8 août 2009 : @skolanet : Moodle avec un mode hors ligne avec Google Gears - Helen Foster - eduspaces : http://tinyurl.com/eduspaces
  
Moodle en vidéo, 25 juin 2009, Skola-Blog, le blog de Skolanet !
  
Moodle et Google map, 4 juin 2009, Skola-Blog, le blog de Skolanet !
    
Utilisation d'une plateforme lms en présentiel, 21 avril 2009, Skola-Blog, le blog de Skolanet !
   
Moodle : le e-learning à visage humain, 29 août 2008, Skola-Blog, le blog de Skolanet !
  
Où l'on reparle de scorm..., 28 juillet 2008, Skola-Blog, le blog de Skolanet !
      
Modules d'autoformation : outils comparés, 26 août 2008, Skola-Blog, le blog de Skolanet !
   
Rencontre avec M. Nizon, edulang, 29 mai 2008, Skola-Blog, le blog de Skolanet !
          
Moodle et version php, 14 mai 2008, Skola-Blog, le blog de Skolanet !
   
"Changer le monde" avec Moodle, 29 novembre 2007, Skola-Blog, le blog de Skolanet !
   
Moodlemoot 2008, 8 février 2008, Skola-Blog, le blog de Skolanet !

Repost 0
Published by ab - dans Logiciels
commenter cet article
14 octobre 2009 3 14 /10 /octobre /2009 19:21

PreziVoici Prezi, un petit outil découvert aujourd’hui et qui vient s’ajouter à la grande famille des outils de présentation. L’occasion de faire un point sur ces outils que tout bon animateur de formation en ligne se doit de posséder dans sa trousse.

  
L’outil de création de diaporamas le plus classique est  bien sur le fameux PowerPoint de chez Microsoft. Inutile de revenir sur cet outil phare du formateur. A noter néanmoins la qualité comparable d’Impress OpenOffice qui a pour lui l’aspect Open Source.
    

Les "enrichisseurs de PowerPoint" sont des outils qui s’intègrent directement dans le logiciel de création de diaporama. Une barre d’outils complémentaire vient s’ajouter et permet de procéder à une sonorisation synchronisée. Citons ici Speechi ou Camtasia Studio.

 

       La barre d'outil de camtasia apparait directement dans PowerPoint

Ci-dessus : La barre d'outil de camtasia apparait directement dans PowerPoint


Les outils auteurs comme Articulate ou Flair permettent de générer des présentations au format Flash directement à partir d’un support Powerpoint, ou d’outils de création propres au logiciel. Cette réalisation pemet une utilisation facile sur Internet puisque le format Flash est interpréter par (quasiment) tous les navigateurs.
  

Les outils de création Flash (ou assimilé comme Xtivity dont nous avons déjà parlé ici) vont plus loin dans l’interactivité. Cette grande interactivité est un vrai bonus pour les présentations en ligne.

   
Certains outils de Rapid e-learning se substituent pleinement à l’utilisation de PowerPoint. C’est le cas de MOS Solo ou CourseLab pour citer des logiciels gratuits.

   
Enfin, de plus en plus d’outils orientés Web 2.0 s’utilisent directement en ligne et permettent la diffusion de présentations soignées : caméléo ou Issuu sous la forme de journaux/magazines, Slideshare pour les diaporamas, Screentoaster pour vos screencasts, Screenr pour publier vos screencasts directement sur Twitter...

 

Cette liste est très loin d’être exhaustive et je vous invite, pour en savoir plus, à naviguer sur la carte heuristique de netfoad sur Mindomo pour en découvrir davantage.

 

Mais tout ceci n’est finalement que prétexte à vous présenter Prezi, un autre outil web 2.0 de présentation :

 

 

Voici donc ce que peut rendre Prezi à partir des quelques exemples ci-dessus. Le principe est assez simple et novateur. Vous disposez d’un espace sans fin, imaginez une grande feuille (oui je sais, une feuille est finie… ). Sur cette feuille vous pouvez disposer du texte simple, des formes basiques et poser des fichiers images par exemple.
  
Une fois vos visuels disposés sur la feuille vous définissez un chemin par lequel doit passer le public. A chaque étape de ce chemin, un zoom est automatiquement généré pour focaliser le spectateur sur l’information que vous souhaitez faire passer.

   
L’outil peut avoir une vocation pédagogique intéressante lorsqu’il s’agit de dégager quelques points à partir d’une idée principale. Prezi est une alternative originale, en quelque sorte à mi-chemin entre la carte heuristique et le diaporama.

Repost 0
Published by jf.lecloarec - dans Logiciels
commenter cet article
17 septembre 2009 4 17 /09 /septembre /2009 19:32

  En cette rentrée de septembre, Isabelle Dremeau du portail Skoden de la Région Bretagne nous propose une création forte agréable grâce à l’outil WIX.

 

WIX est un générateur de site, à la manière de JIMDO que vous avez peut-être découvert lors de notre présentation des Ateliers de Découvertes Numériques. Ces outils présentent la caractéristique d’être très rapides à prendre en main. Ils s’appuient sur la technique du glisser-déposer qui facilite grandement les manipulations d’objets. Isabelle nous confie avoir passé 4 heures à avoir réalisé ce site démonstration qui nous fait (re)découvrir les modules de l’AFPA de Toulouse sur la FOAD.

 

Le rendu est vraiment de qualité, la navigation est claire et très intuitive :

 


Free website - Wix.com

 

WIX génère un code source qui vous permet d’intégrer le site dans vos réseaux sociaux, vos blogs et vos plateformes de formation. Ce point n’est pas négligeable si vous souhaitez canaliser vos apprenants. L’intérêt est alors de rendre plus attractif l’environnement de travail afin de mieux séduire l’apprenant et qu’il revienne souvent. Voici un exemple sur une plateforme Moodle (désactiver l’éditeur avant de copier le code) :

 

 

 

Le choix des rubriques déterminées par Isabelle est très judicieux ce qui nous donne un outil au sein duquel la navigation est très intuitive. Ceci n’est pas négligeable car cela évite à l’apprenant de se disperser.

   
Enfin, il est possible d’insérer des activités interactives pour stimuler les apprentissages. On citera par exemple le générateur de quizz Mystudiyo.

   
WIX s’avère donc un outil attractif lorsqu’il s’agit d’agréger des contenus "objets". Mais ces contenus ont été créés en amont et leur temps de conception n’est bien sûr pas compris dans les 4 heures ! Il me parait utile de le rappeler.

 

En savoir plus

 

Le site de WIX

   
Le dossier sur WIX sur le site de Skoden

  
Un forum avec quelques adresses de tutoriels

   
Voir aussi le Micro Hebdo n°541

Repost 0
Published by jf.lecloarec - dans Logiciels
commenter cet article