Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le Blog De Skolanet

  • : Le blog de Skolanet ! [ e-learning - elearning - learning - distance-learning - e-formation - eformation - formation - formation a distance - foad - nte - tice - coaching - formateur - tuteur ]
  • Le blog de Skolanet ! [ e-learning - elearning - learning - distance-learning - e-formation - eformation - formation - formation a distance - foad - nte - tice - coaching - formateur - tuteur ]
  • : Blog d'informations sur le e-learning et les TICE !
  • Contact

Découvrez Lectora en français

Lectora est un outil auteur qui permet de produire rapidement des contenus e-learning de grande qualité. Parmi les nombreux atouts de Lectora, la publication au format HTML est un plus pour développer dans un format particulièrement adapté au mobile learning.

Les démonstration s'appuient sur un exemple de module de formation destiné à un usage sur  tablettes.


Programme des séminaires en ligne (prévoir 30 à 45 minutes selon les questions) :
Mardi 22 et 29 novembre à 11h00.
Mardi 6 et 13 décembre à 11h00
Des séances à votre convenance sont envisageables au besoin.

 

S'inscrire

Recherche

Skolanet.org

Découvrez Skolanet.org

15 octobre 2010 5 15 /10 /octobre /2010 17:08

http://www.e-learning-infos.com/upload/f84cc976f0d2d9dnouveau_logo.jpg

 

 

Le 14 octobre  avait lieu au grand auditorium de la Cité des Sciences de la Villette la 3ème convention de KTM advance sur le e-learning et les seriousgames.

 

 

 

 

 

Certes le sujet ne brille pas par son originalité tant on nous rebat les oreilles sur le sujet depuis un certain temps déjà mais il est toujours intéressant de se tenir au courant des dernières avancées du secteur surtout si la conférence est organisée par un des leaders européen du marché, 3 millions d’euros de chiffre d’affaire cette année sur un marché qui en pèse 140.

N’oublions pas tout de même que le seriousgame n’est pas une invention récente, j’y jouais déjà enfant (dans les années 90) pour apprendre le français, l’histoire ou les mathématiques, on les appelait alors jeux ludo-éducatifs.  Mais aujourd’hui avec la démocratisation du jeu vidéo et l’arrivée sur le marché de l’emploi de la génération Y, les entreprises se montrent de plus en plus ouvertes à ce type d’apprentissage. Pour attirer les jeunes et rajeunir leur image, la plupart des entreprises du CAC 40 ont fait développer « leur » seriousgame parfois sans avoir même réfléchi aux moyens de le diffuser.

Ce qui m’intéresse plus particulièrement dans cette convention est de savoir si, au-delà de ce côté bling-bling avec débauche de moyens, le seriousgame est amené à se développer de façon intelligente et durable pour s’intégrer dans les programmes de formations.

 

Un point sur la forme des conférences :

Dès notre arrivée on nous a remis un boitier interactif  pour voter durant les conférences (solution intégrée à powerpoint et proposé par Hypermaster).  Un bel effort d’interactivité. J’ai été agréablement surpris, je ne me suis pas du tout ennuyé, grâce à des présentations rythmées et bien pensées. Des acteurs présentaient à travers une saynète les enjeux de chaque conférence puis un vote à l’aide du boitier servait d’introduction à la conférence. KTM advance n’a donc pas failli à son image de spécialiste des modalités pédagogiques innovantes.

 

Sur le fond maintenant :

Les thèmes des différentes conférences étaient illustrés par un panel de seriousgames développés par KTM advance. Ne voulant pas rentrer dans le débat sur la nomenclature des seriousgames ici, je m’arrêterai à la différence entre jeu informatif et jeu formatif.

 

  • Les jeux informatifs :

On a eu droit bien sûr à un certain nombre de seriousgamesservant de moyen de communication pour les entreprises, tel que le bien connu Moonshield pour Thalès visant à faire connaitre les métiers du groupe :

 


Moonshield Trailer
envoyé par Janice_Moonshield. - Vidéos des dernières découvertes scientifiques.

 

ou plus récemment Lu’harmony servant à promouvoir une initiative développement durable du groupe LU. Ces seriousgames sont des moyens pour les entreprises de développer et améliorer leur image en externe au même titre que des moyens de communication classiques tels que les spots télévisés ou les opérations de sponsoring. On flirte ici avec les limites du seriousgame. En quoi ce jeu est différent d’un jeu vidéo classique, eux-mêmes de plus en plus sponsorisés et en partie à visée marketing (cf : les jeux de course ou de football) ?

 

J’introduis ici une petite anecdote « humoristique » : le commercial de KTM en pleine inspiration story-telling illustrait le retour sur investissement pour le jeu LU : Sa nièce, lors d’un week-end à la campagne, après avoir joué à Lu’harmony, déclara à la vue d’un joli champ de blé : oh un champ Lu ! Ça fait peur !

 

 

 

 

  • Les jeux formatifs :

 

Heureusement, on a également pu voir des produits intelligents avec une réelle réflexion en amont sur l’apport du seriousgame dans la formation professionnelle. Au-delà de l’effet de mode, ce type de formation peut se positionner comme un outil de plus dans le couteau suisse du chef de projet formation. En parallèle  au e-learning classique, parfait pour les apprentissages de type déclaratif (les connaissances à proprement parler) et de la formation présentielle, indispensable pour les échanges de pratique et  les  points difficiles nécessitant l’apport d’un expert ; le seriousgame est un excellent outil pour améliorer les savoir-faire et les savoir-être.En effet ce type de formation permet à l’apprenant de prendre du recul sur sa pratique professionnelle, de se confronter à des situations de travail sans avoir peur de faire des erreurs et apprendre de nouveaux processus-métier.

 

KTM advance nous a présenté trois projets mettant en jeu ces situations.

 

Alliance healthcare/alphega a développé en collaboration avec KTM un jeu mettant en situation le pharmacien dans son officine. Face à un client à qui il peut poser des questions, il doit analyser l’ordonnance du médecin et détecter les erreurs éventuelles. L’intérêt ici est de confronter le professionnel à des situations qui pourraient être celles qu’il rencontre sur son lieu de travail dans un contexte ludique et sans risque où il pourra expérimenter sans peur de se tromper. Lorsqu’il se retrouvera dans une situation réelle, il pourra donc réagir plus efficacement.

 

Les seriousgames  de Banque populaire et de Ranstad  utilisent le même type de mécanisme d’apprentissage (respectivement pour la vente de prêt immobilier et pour l’apprentissage des processus-métier du groupe), ils mettent en situation l’apprenant et le confrontent à des situations de travail pour l’aider à progresser sans pression. L’apprentissage se fait par essai-erreur et la seule finalité possible est une amélioration de ses compétences.

Ces seriousgames sont basés sur des principes de jeux vidéo à succès, le jeu d’enquête (type Ace attorney) pour alliance healthcare, le sims-like pour banque populaire et un principe peut être un peu plus austère pour Randstad (normal vu le sujet traité, les processus-métier) basé sur des simulations de gestion (type Capitalism 2) à grands renforts de tableaux et de statistiques.

 

On a pu voir au travers de ce petit panorama que le périmètre de déploiement des seriousgames est large avec des limites encore mal définies mais certains d’entre eux m’ont vraiment convaincu de la pertinence de cette solution d’apprentissage. Le défi aujourd’hui réside dans la capacité à démocratiser le seriousgame en diminuant les coûts de production de ces produits encore trop chers. Le rapidseriousgame avec des logiciels comme Raptivity et la bande dessinée interactive  comme celle commandée par l’armée américaine (ConnectwithHaji Kamal) sont des initiatives qui vont dans ce sens.

 

Voilà c’était mon premier papier, n’hésitez pas à me faire part de vos critiques pour améliorer les prochains.

 

En savoir plus :


Pour un panorama des seriousgames existantsrendez vous sur le site seriousgame classification qui en recense un très grand nombre.

Une présentation ludique des Serious Games sur Skolanet

Un autre article sur le sujet sur le blog de Skolanet

Repost 0
Published by b.legars - dans Manifestations
commenter cet article
25 juin 2010 5 25 /06 /juin /2010 11:10

 

http://www.stockvault.net/watermark.php?i=8157

 

 

 

 

 

PH Léonard a joué les envoyés spéciaux pour Skolanet lors de la matinale de Rennes Atalalnte du 10 juin dernier.

Le forum portait sur les Serious Games et était animée par 3 intervenants : Laurent MICHAUD (IDATE Consulting &research), Danielle PELE ( chez France Télécom_OrangeLabs), Christophe LOBERT (GNFA _ Pôle Média et système d’information).

 

 

 

 

La conférence a permis de découvrir un état des lieux du sérious game (SG). Les sérious games sont des applications informatiques, utilisant des technologies et les outils de production du jeu vidéo, dans l’idée d’impliquer l’apprenant dans un univers virtuel. Et ainsi, diffuser des messages dont la portée dépasse la dimension du jeu. Ces outils sont aujourd’hui exploités dans différents secteurs et intègrent une palette d’acteurs d’univers différents.

 

 

 

La diversification des supports, et les innovations technologiques font du sérious game un maché porteur. Aujourd’hui, le marché est estimé à 1,4 Milliard d’Euro à la fin 2009. Sa forte évolution donne des prévisions très optimistes évaluant le marché à 10 Mds d’Euro en 2015.

Pour atteindre cet objectif, il reste beaucoup à faire : Inventer les règles des jeux en fonction du métier, inventer des modèles économiques , industrialiser une partie du processus de production, développer des outils de création , organiser le marché par segment, convaincre les donneurs d’ordre encore réticents, investir toutes les plateformes connectées.

 

Le recours à l'innovation sera essentiel pour que les Serious Games trouvent leur place dans le paysage de la formation. L'immersion 3D en fort développement est de nature à rendre les simulations toujours plus réalistes. Un autre enjeu réside dans la création d'outils de production qui seront gérés par les ingénieurs de formation. Au cœur des dispositifs orientés web2.0, la notion de communauté d'apprentissage est aussi un facteur de réussite majeur pour les Serious Games. De même, améliorer et démocratiser l’intelligence artificielle facilitera l'accompagnement des progressions de manière autonome.

 

L’impact des sérious games sur l’apprentissage reste une grande inconnue. C’est pourquoi le groupe France télécom s’est appliqué à évaluer son impact sur les joueurs. Si la mesure en nombre de clics et de pages vues est une mesure de l’appréciation d’un jeu, leur approche a davantage été axée sur la restitution du message, l’impact émotionnels, l’évolution des comportements, et enfin, son appétence envers le jeu.

Une plateforme a aussi été mise en place, permettant le partage et la co-construction avec les internautes : www.seriousgamesopinions.org . Sur cette plateforme, les internautes sont invités à jouer à un sérious game et à donner leurs avis.

 

Une première étude portant sur une centaine de joueurs a permis de mettre en évidence les éléments suivants:

  • Le thème de la guerre fait ressortir une meilleure restitution. Le recours à des messages émotionnellement négatifs aurait tendance à impacter le comportement de l'apprennat-joueur.

  • Un SG apprécié n’est pas forcement rejoué mais plus il est apprécié, plus il sera recommandé. Cet élément peut s'avérer important pour des jeux dans lesquels la dimension communautaire est primordiale.

  • La dimension multi-joueurs permet de renouveler le gameplay. Ainsi l'apprenant-joueur reviendrai plus souvent dans les apprentissages en intégrant cette dimension dans les programmes de jeu.

Vous pourrez découvrir cette matinale de Rennes Atalante en ligne : http://www.rennes-atalante.fr

 

En savoir plus:

Qu'est ce qu'un serious game : Une présentation ludique par S. Vacaresse

Analyse du marché en 2009 sur queladsl.com

KTM advance : Un des leaders du marché

Jivé Maths : Un projet de Serious-Game pour l'enseignement des maths au secondaire

Repost 0
Published by PH Leonard - Envoyé spécial Skolanet - dans Manifestations
commenter cet article
6 mai 2010 4 06 /05 /mai /2010 22:02

L’Université Jean Moulin Lyon3 en partenariat avec l’Université Lumière Lyon2, l'Université Claude Bernard Lyon 1, l'Université Jean Monnet de Saint-Etienne et l’Université de Lyon, organise les 24 et 25 juin prochain la 5ème édition des Journées du E-Learning.

 

Ce colloque international réunit chaque année à Lyon des spécialistes de différents horizons tels que Marcel Lebrun, professeur à l'Université Catholique de Louvain (Belgique), Bernadette Charlier, professeur à l’Université de Fribourg (Suisse) ou encore Cédric Manara, professeur à l’EDHEC Business School, autour des enjeux et problématiques du E-learning.


Cette année ce colloque international aura pour thème :
« Au-delà des plates-formes, la E-pédagogie ».


Cette rencontre propose ainsi une approche organisée autour de deux axes majeurs :


* La prise en compte des plates-formes pédagogiques dans leur environnement actuel
* Une prospective vers le futur des plates-formes pédagogiques


A l'heure où l'usage des plates-formes pédagogiques s’est généralisé en matière d'enseignement, il apparaît que celles-ci ne peuvent ni fonctionner ni être utiles seules, mais sont au contraire insérées dans des environnements plus larges. Si l’on trouve à côté de ces plates-formes, des outils qui répondent à des besoins non pédagogiques, tels les environnements numériques de travail ou des bureaux virtuels, il est également important de noter qu'au-delà des outils offerts par une plate-forme existent de nombreux autres dispositifs permettant l'apprentissage.
Par ailleurs, afin de rester un outil pédagogique efficace et incitatif de nouvelles modalités d'apprentissage, les plates-formes pédagogiques doivent sans cesse être un lieu d'intégration de nouveaux outils et d'expérimentation de nouveaux modes pédagogiques. Elles doivent donc intégrer de nouveaux outils, mais aussi s'intégrer à de nouveaux environnements numériques. Le processus pédagogique devient alors le fruit d'une interaction permanente entre nouveaux modes d'apprentissage et nouveaux champs de mise en oeuvre des Technologies de l’Information et de la Communication pour l’Education (TICE).
De plus, l’agglomération lyonnaise et la Région Rhône-Alpes constituent un véritable pôle d’excellence dans le domaine du E-Learning et représentent, après Paris et l’Ile de France, la région la plus dynamique dans ce secteur : 30 000 emplois, 2 000 entreprises, 6000 chercheurs et 50 laboratoires.

 

L’intégralité du programme est consultable sur le site de la manifestation : www.lyon-elearning.com


Lieu de la manifestation : Grand Amphithéâtre de l’Université Lumière, 18 quai Claude Bernard à Lyon.

 

Voir le programme ci-dessous:

 

Repost 0
Published by jf.lecloarec - dans Manifestations
commenter cet article
25 janvier 2010 1 25 /01 /janvier /2010 12:45
http://www.leforik.com/wp-content/uploads/iphone.jpg

Premier retour sur la participation de Skolanet au ilearning forum 2010 des 18 et 19 janvier derniers. Une tendance forte: le développement des applications mobiles

 

 

 

 

La formation nomade semble avoir pris un tournant en ce début 2010. Olivier Lamirault, d'Ingenium, se plait à rappeler Didier Lombard (Président du groupe France Telecom):  " à Noël, 77% des téléphones vendus avec un forfait par Orange ont été des iPhone " ce qui porte à croire que l'ère du nomadisme est bel et bien lancée. Nous l'avions déjà pressenti en présentant ici le m-learning proposé par Demos. Nous regrettions alors le manque d'interactivité, Ingenium y répond avec des applications à la gestion ergonomiquement et pédagogiquement abouties (voir démo). Le business model repose alors sur des ventes sur l'app store. Mais d'autres acteurs sont dans les starting-blocks. La difficulté d'Apple à se positionner vis à vis de Flash poste certains dans une stratégie d'attente. Qui craquera le premier ? Apple, ou les éditeurs qui seraient alors amenés à modifier leurs habitudes de développement basées sur Flash ? Certains contournent le problème en proposant des solutions hybrides, à l'image de Televic dont la solution Edumatic est exportable au format mobile par une connexion Internet. Le modèle d'affaire est alors plus complexe pour le producteur de contenu qui devra trouver une solution pour monétiser ses services en dehors de l'app store. L'avantage est de disposer d'un format en ligne et mobile sur tout terminal ce qui peut s'avérer une offre séduisante pour des formation internes par exemple.

La seconde tendance réside dans le développement des solutions de formations centrées sur les réseaux et les inter-relations au sein des dispositifs de formation. Cornerstone déploit un dispositif facilitant les échanges entre collaborateurs en automatisant la relation par des systèmes de tags. En provoquant le travail en commun sous forme de wikis, forums et autres outils, l'information se diffuse plus librement dans l'entreprise ce qui contribue à améliorer les compétences des collaborateurs.

Enfin, j'ai pu constater que l'objectif économique est l'axe principal choisi par les professionnels pour communiquer sur leurs outils. Cette approche, probablement liée à la situation économique globale, peut néanmoins s'avérer risquée. En effet, il est impératif de raisonner en terme de retour sur investissement. Il ne s'agit pas seulement de démontrer la capacité des dispositifs à faire du moins cher, mais rester aussi concentré sur des approches pédagogiques qui apportent une progression des savoirs au service de l'entreprise. Le développement de systèmes de formation orientés quizz, peu coûteux à développer, a par exemple été remis en cause lors d'une récente étude. Si le choix du e-learning peut être motivé par des raisons économiques, gardons l'œil sur la performance éducative sans laquelle tout dispositif de formation n'a plus lieu d'exister.

 

Le secteur est donc en pleine évolution, les tendances de demain se dessinent et nous reviendrons prochainement sur quelques rencontres effectuées à l'occasion de ce forum.

 

En complément:

 

" à Noël, 77% des téléphones vendus avec un forfait par Orange ont été des iPhone ": L'interview de Didier Lombard

Le site du ilearning forum

La réponse de mac pour flash

 

Repost 0
Published by jf.lecloarec - dans Manifestations
commenter cet article
14 janvier 2010 4 14 /01 /janvier /2010 19:01

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:OAQY5WzdCtRH6M%3Ahttp://www.programmez.com/images/actus/ilearning-forum.jpg

 

A quelques jours de mon départ du Far-West pour la Capitale, il est temps que j'affine mon parcours pour le ilearning forum des 18 et 19 janvier prochains.

 

Côté conférences tout d'abord. Quelques ateliers sont tout à fait dans mes axes de travail du moment. C'est avec un grand plaisir que j'essaierai d'assister prioritairement aux ateliers suivants:

 

Lundi 18/01

 

9h30: Qu'est ce que développer les compétences eLearning en entreprise : la

méthode UR1 – avec témoignage des stagiaires Présenté par Adrien Ferro

Chargé du développement du master "Ingénierie de la e.formation" à l'université de

Rennes et président de Novantura

 

11H30: Internet riche et mobile : la nouvelle génération d’espace de formation en ligne

Présenté par Eric Malalel, Directeur de Lynx

L'occasion de découvrir l'alliance m-learning et plateforme de seconde génération.

 

13H30: Web 2.0 : de nouvelles perspectives pour le e-learning - Jérôme Coignard, Directeur

de l’Innovation, CrossKnowledge

Ah le web 2.0... ! de nouveaux outils et modalités à (re)découvrir ?

 

15H00: Atelier Serious Games - Valérie Lavergne-Boudier (docteur en sciences cognitives,

KTM Advance), Yves Dambach (CEO KTM Advance), et la participation des clients de

KTM Advance

Toujours curieux sur les serious-games. La participation de clients devrait renforcer le discours.

 

17h30: L'ingénierie tutorale pour mettre en place les systèmes tutoraux des apprenants à

distance – Jacques Rodet, Enseignant-tuteur, Université de Rennes

Formation à distance et tutorat, indispensable si l'on en croit les "pédago-blogueurs"

 

 

Jeudi 19/01

 

13H00: Statistiques apprenants et analyses des données : Besoins et orientations

Pierre ROGE responsable technique et Patrick JORDIKIAN Directeur associé

Comment cibler les remontées statistiques les plus utiles ? Voilà une question fort pertinente !

 

16H30: e-Portfolio & EUROPASS: devenir acteur de sa mobilité dans l'espace européen

Anne-Marie Husson, Formateur-consultant e-learning, Le Préau- CCIP

Les e-portfolios semblent vraiment "à la mode" mais me laisse personnellement assez perplexe, un peu de concret me fera peut-être changer d'avis ?

 

Du côté des exposants, priorité à la curiosité. Si certains exposants sont bien connus, je suis impatient de rencontrer plus particulièrement Speedernet (de J. Hidalgo) et Momindum pour sa solution Rich-média.

 

Enfin, la richesse de ce type d'évènement réside aussi dans les échanges, l'occasion pour Skolanet de provoquer des rencontres que j'aurai plaisir à relayer sur ce blog dans les semaines qui viennent.

Voir aussi:

 

Tous les ateliers sur le site du ilearning forum 2010

Tous les exposants du ilearning forum 2010

Repost 0
Published by jf.lecloarec - dans Manifestations
commenter cet article
31 août 2009 1 31 /08 /août /2009 19:02

Skolanet reprend ses activités de blog en ce début septembre.
L'été est propice à la réflexion, l'occasion de repréciser quelque peu les activités phares de l'association pour cet exercice.

En premier lieu une continuité dans la veille collaborative. Cette veille est en premier lieu un outil de mise en commun de nos découvertes et rencontres techno-pédagogiques. Par ailleurs, la fréquentation du blog de Skolanet est en progression constante ce qui nous laisse supposer que ces rencontres et découvertes suscitent l'intérêt de nos lecteurs. A ce propos nous ouvrons ce blog à de nouveaux collaborateurs, avis aux amateurs...

En second lieu, un usage accentué du micro-blogging, via notre compte twitter, pour vous faire partager des liens certes précieux mais pour lesquels nous manquons parfois de disponibilité pour une analyse plus complète.

Le troisième point porte sur le développement de nos activités de consultants en e-learning et dispositifs de formation orientés TIC. A cette fin, nous avons décidé d'une refonte de notre site Internet qui précisera mieux nos domaines d'interventions.

Enfin, nous nous attacherons à faire aboutir le projet d'école de breton en ligne et en réseau, Edubreizh.net, pour lequel les contacts se multiplient.

Bonne rentrée à tous,

JF Le Cloarec
Président de Skolanet
Repost 0
Published by jf.lecloarec - dans Manifestations
commenter cet article
18 juin 2009 4 18 /06 /juin /2009 09:17
"Ancrés dans la tradition de coopération de la Bretagne, les Etés TIC sont l'occasion de multiples rencontres entre acteurs de la culture, des usages, des entreprises."

Skolanet a épluché pour vous le programme de ce rendez-vous multi facettes en se concentrant sur la thématique pédagogique. Ainsi nous avons retenu dans le programme les interventions suivantes :

* Mercredi 1er juillet :

9h00/12h30 : Rencontres professionnelles
"Biens communs : quels freins, limites et facilitations pour mettre en commun nos contenus? F. Dechelle (Creative commons France), K. Roudaut (Marsouin)"
Nous voyons dans cette rencontre l'opportunité de faire le point sur l'usage pédagogique des applications de type WIKI.

14h00 à 16h00 : Conférence plénière

Ouverture

Introduction avec  Jean Yves LE DRIAN, Président du Conseil régional de Bretagne, Daniel DELAVEAU, Maire de Rennes et Président de Rennes Métropole ; Isabelle Cadoret, Doyen de la faculté de sciences économiques de Rennes 1

Conférence/Table ronde sur l'économie des contenus numériques

R. Suire (Université de Rennes 1), J. Paris (Kassandre), F. Muguet (Laboratoire de Mathématiques Apliquées de l'Ecole Nationale des Sciences et Technique)

"L'objectif de cette table ronde est de croiser des regards sur les pratiques de production de contenu et de diffusion à l'heure du numérique." Notons la présence de Raphaël Suire, bien connu des anciens du Master ingénierie de la e-formation de Rennes 1 et dont certains membres de Skolanet sont issus.


16h30 à 18h00 : Ateliers

Mon coeur balance entre 3 ateliers non dénués d'intérêt du point de vue pédagogique :

A1 : Livre numérique: quelles implications pour les chaînes du Livre

L. Soccavo, C. Ryo, O. Pennaneach (Livre et lecture en Bretagne)

L'évolution du livre ne sera pas sans conséquence sur les pratiques pédagogiques... affaire à suivre

A3 : Les Petits Debrouillards présentent : Voyage au centre de la culture scientifique Anthony Auffret (les Petits Débrouillards)

Webcam et netbook pour des visites virtuelles ? A découvrir...

 A4 : Usages professionnels du Mind Mapping, révolutionnez votre façon de travailler! L. Le Bousse (Atlantic management)

Pour avoir utilisé des solutions Mindmapping lors de brainstorming d'étudiants, je suis pleinement convaincu de l'intérêt de la méthode dans un contexte pédagogique.

 

18h30 : 5ème Carrefour des possibles en Bretagne

Sans Edubreizh.net qui n'a pas été retenu, mais avec des innovations à même d'apporter un "plus" dans les démarches de formation.

 

* Jeudi 2 juillet : 

 

9h00 à 10h30 Ateliers

A5 : De l'espace Numérique de Travail à l'Espace Numérique Universel ? P. Plantard (Université Rennes 2), Le groupe Eiffel

"A l'heure où ils sont généralisés dans l'éducation, les E.N.T. ne sont-ils pas déjà dépassés tant dans leur forme que dans les usages ? Quel avenir pour ces espaces face à des "Google-like" ou netvibes ?"

 

11h00 à 12h30 : Ateliers

 A2 : BarCamp Accès Public à Internet (thématique : Culture, patrimoine, collectes de mémoires...)

Une belle opportunité pour découvrir les barcamps auxquels Skolanet s'était déjà intéressé il y a quelques mois.

 

12h30 à 14h00 : Déjeuner libre

 C'est cela aussi les séminaires... l'occasion de profiter de moments sympas pour "discuter web"  et partager des expériences en OFF.

 

14h00 à 15h30 : Ateliers

A1: Le réseau "Apprendre 2.0" : le laboratoire de nouvelles méthodes d'enseignement F. Meichel (Apprendre 2.0)

Florence "en vrai"... qui nous fera partager son expérience de création de réseau social (sous Ning). J'aime assez le terme de laboratoire car "apprendre 2.0" permet des échanges constructifs sur des thématiques très diverses.

Ou alors:

A4 : Atelier Découverte Numérique : des micro- formations en vidéo F. Soussin, S. Roth (consultants TIC)

Une autre approche du e-learning qui s'appuie sur la vidéo. Une initiative qui mérite le détour avec la participation de F. Soussin que nous avons relayé récemment.

 

16h00 à 17h30 : Rencontres de réseaux

RR4 : Open Coffee Clubs de l'Ouest
Les "Open Coffee" sont des rencontres conviviales entre passionés d'Internet. Pour exemple le blog de web2.9, l'open coffee brestois auquel Skolanet participe régulièrement. Ces lieux d'échanges sont intéressants pour "sentir" le web et son évolution. Une manière d'anticiper sur les outils pédagogiques de demain...

17h45 à 18h45 : Evénement
Les explorcamps sont des courtes démonstration d'outils. Le programme est en cours de bouclage sur ce point.

* Vendredi 3 juillet :

9h30 à 12h00 : Rencontres professionnelles

RP2 :  Enseignement, connaissance et TIC : Internet, Multimedia… une révolution dans l'acquisition du savoir ! S. Deniel (Bookbeo), J. Bruet (E-doceo), C. Baudouin (JIVE), P. Lesauvage (Knowesia), X. Delengaigne (Educatis)

Le titre de la rencontre parle de lui même je pense.


Alors si le monde de la e-formation vous passionne, n'hésitez pas et participez aux Etés-TIC. Si ces rencontres ne sont pas spécifiquement orientées "pédagogie" vous y trouverez néanmoins matière à alimenter vos réfexions. Comme le souligne Thomas Renault, chef d'orchestre des Etés TIC, cette édition sera placée sous le signe "d'Une ouverture encore plus grande aux utilisateurs des TIC, notamment ceux des secteurs culturels et médias (artistes, bibliothécaires, journalistes...), le programme de cette année étant centré sur la Culture et les connaissances."

Accéder au site des étés TIC

Repost 0
Published by jf.lecloarec - dans Manifestations
commenter cet article
19 juin 2008 4 19 /06 /juin /2008 18:45

Tout d’abord, un BarCamp c’est quoi ?
   
Notre ami Wikipédia nous dit qu’"un BarCamp est une rencontre d'un week-end, une non-conférence ouverte qui prend la forme d'ateliers-événements participatifs où le contenu est fourni par les participants qui doivent tous, à un titre ou à un autre, apporter quelque chose au Barcamp. C'est le principe "pas de spectateur", "tous participants". L'événement met l'accent sur les toutes dernières innovations en matière d'applications internet, de logiciels libres et de réseaux sociaux."
  
Comme toujours, je m’écarte un peu du sujet.
  
Bon, j’effectuais une petite recherche avec qui vous savez (Google) sur les cartes heuristiques (mind mapping) et c’est comme cela que je me suis retrouvé sur le site de BarCamp Lille (ESC Lille) et plus particulièrement les interventions du 24 mai 2008 dont le thème était "Usages et entreprises 2.0".
   
Je vous invite à visionner plus particulièrement l’intervention de Pierre Mongin sur le mind mapping (58 mn) surtout si vous êtes un béotien sur la question.
  
Les sujets abordés étant vraiment d’actualité et tous plus intéressants les uns que les autres, je ne peux que vous encourager également à visionner les interventions suivantes :
  
- Louis Naugès : Entreprises 2.0 : Digitals natives, acteurs du changement ? (15 mn)
  
- Bertrand Duperrin : Entreprise 2.0 pour manager l’intelligence collective au quotidien (39 mn)
  
- Emilie Ogez : L’identité, la réputation et le recrutement numériques (31 mn)
  
- Christophe Wilaert : Le Web sémantique (59 mn)
  
Tout cela pour vous dire que les ch’tis sont vraiment à l’honneur cette année.
  
Petite remarque, les vidéos sont diffusées par la plateforme Novastream.
   
   
Sources
  
Barcamp Lille : Le BarCamp Lillois comme si vous y étiez : http://www.barcamplille.org/?p=54
   
BarCamp Lille : http://www.barcamplille.org
   
Novastream : http://www.novastream.fr
    
BarCamp Lille Novastream : http://barcamplille.novastream.fr/tv/

   

Billet en voix de synthèse avec YAKiToMe!     Skola-blog, le blog de Skolanet !  

Repost 0
3 juin 2008 2 03 /06 /juin /2008 19:00
Repris intégralement du site "@ Brest" :
      
Et voici le 3ème Forum des usages coopératifs, carrefour d’échange des pratiques et des projets des acteurs-ice-s de l’internet et du multimédia impliqué-e-s autour de l’accès public, de la politique de la ville, des médias et cultures numériques, des collectivités publiques, de l’économie sociale, des observatoires d’usages, de l’éducation.
     
    
    


      
Ce forum des usages coopératif allie sur 3 jours (9,10 et 11 juillet) :
  • des conférences qui cadrent des problématiques,
  • des sessions thématiques, rencontres professionnelles ouvertes,
  • des ateliers transverses qui font se croiser les publics,
  • des séances pratiques et animations découvertes d’outils et usages,
  • une ouverture aux outils du web 2 par les "explorateurs du web" dans un mode de travail participatif "tous acteurs" et convivial qui a fait le succès des deux premières éditions.    

 

Sur le thème Habitons nos territoires 6 sessions sont proposées :

  

Une manifestation à l’initiative de la ville de Brest et de la région Bretagne dans le cadre des Etés TIC de Bretagne avec le soutien du Ministère de la culture et de la communication et de la Délégation aux Usages de l’internet co-organisée avec le laboratoire des usages Marsouin, Mégalis, Télécom Bretagne, la FING, la ville de Rennes, Artesi, la Meito, Créatif, la DRJS de Bretagne, la Fédération des vidéos de quartier et de pays, des acteurs de l’Economie Sociale et Solidaire, le Fourneau. 
   
Au forum des usages sont associés de multiples rencontres, initiatives qui se croisent avec :

Repost 0
Published by jf.lecloarec - dans Manifestations
commenter cet article
22 février 2008 5 22 /02 /février /2008 18:46

En tant qu'anciens de Rennes 1 pour une partie d'entre nous ne pouvions omettre de vous signaler cette nouvelle initiative :
     
"Les cinquièmes Doctoriales du GDR TIC & Société sont organisées par le
CREM et Marsouin.
    
Une quarantaine de communications seront sélectionnés, couvrant les différentes disciplines du GDR TIC et société (sociologie, économie, psychologie, information communication, gestion, droit...)
     
Les doctorants souhaitant présenter une communication devront soumettre en ligne sur le
site des Doctoriales une proposition d’une page accompagnée d’un court CV avant le 31 mars 2008."
       
    
Sources :

Marsouin : Doctoriales du GDR TIC & Société, 24-25 juin 2008, à Rennes : http://www.marsouin.org/breve.php3?id_breve=61

Skoden : en Bretagne - Les manifestations sur le elearning et les nouvelles technologies : http://skoden.region-bretagne.fr/Public/espace_public/agenda/en_bretagne
Repost 0
Published by jf.lecloarec - dans Manifestations
commenter cet article