Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog De Skolanet

  • : Le blog de Skolanet ! [ e-learning - elearning - learning - distance-learning - e-formation - eformation - formation - formation a distance - foad - nte - tice - coaching - formateur - tuteur ]
  • Le blog de Skolanet ! [ e-learning - elearning - learning - distance-learning - e-formation - eformation - formation - formation a distance - foad - nte - tice - coaching - formateur - tuteur ]
  • : Blog d'informations sur le e-learning et les TICE !
  • Contact

Découvrez Lectora en français

Lectora est un outil auteur qui permet de produire rapidement des contenus e-learning de grande qualité. Parmi les nombreux atouts de Lectora, la publication au format HTML est un plus pour développer dans un format particulièrement adapté au mobile learning.

Les démonstration s'appuient sur un exemple de module de formation destiné à un usage sur  tablettes.


Programme des séminaires en ligne (prévoir 30 à 45 minutes selon les questions) :
Mardi 22 et 29 novembre à 11h00.
Mardi 6 et 13 décembre à 11h00
Des séances à votre convenance sont envisageables au besoin.

 

S'inscrire

Recherche

Skolanet.org

Découvrez Skolanet.org

10 septembre 2009 4 10 /09 /septembre /2009 18:24

 OMicro-formation et téléphones mobilesn assiste à une évolution marquée de la formation vers l’usage des micro-formats de formation. Ainsi, se généralisent les fichiers audio, et de plus en plus vidéo, qui permettent de s’auto-former à partir de son téléphone portable.

 

L’idée de disposer de la juste formation au juste endroit au juste moment est séduisante. Mais y sommes-nous vraiment prêts aujourd’hui ? Il convient, me semble-t-il d’apporter quelques nuances.

   

L’outil tout d’abord. Ces solutions d’apprentissages sont proposées pour des appareils de dernière génération, I-phone en tête. Si le nombre d’acquisition de ce type de matériel connaît une réelle progression, beaucoup sont encore équipés de portables n’intégrant pas les applications nécessaires à un tel usage. Le téléphone faisant uniquement office de… téléphone, connaît également un succès certain ! Un article de cadre-emploi nous apprend que 72% des utilisateurs d’Internet mobile disposent d’un smartphone, soit encore moins de 5% de la population française… Diffuser ses cours par ce biais devient alors réducteur si seuls les "geeks-apprenants" y ont accès. Quelques précautions sont donc à prendre en amont pour bien connaître et comprendre le public auquel on s’adresse.
  

Au-delà de cette nouvelle fracture numérique liée aux équipements individuels, il convient d’observer l’équipement collectif. Les niveaux de couverture des zones ADSL sont aujourd’hui plutôt bons sur le territoire national. Il n’en va pas de même pour la couverture des réseaux de téléphonie mobile. Les situations sont très hétérogènes selon les situations géographiques et les opérateurs. Si l’on peut considérer que l’accès au 3G+ est courant en zone urbaine, les zones rurales sont particulièrement défavorisées en la matière. C’est un facteur à conserver à l’esprit, là encore le risque est grand de scinder la population d’apprenants entre un groupe convaincu de l’intérêt de la méthode, et un autre en position de la refuser totalement.

 

Passons maintenant à l’intérêt pédagogique de ces micro-formations. Elles présentent à mon sens un intérêt limité car elles sont destinées à être utilisées dans les lieux peu propices à la concentration pour l’apprenant. Celui-ci peut écouter du son et voir des images mais peut-il vraiment s’approprier les contenus ? Comprendre des notions mathématiques dans le métro en regardant un prof sur un petit écran… Je demande quand même à mesurer l’efficacité ! Je concède que dans le domaine des langues l’éducation à la musique de la langue peut être facilitée par une écoute régulière, et en ce cas l’outil se montre intéressant et j’entends bien les arguments de Jean Wemaëre présentant "PocketCampus" pour Demos :

   

 

Ma seconde remarque à propos de l’intérêt pédagogique porte sur le côté passif de l’apprenant. Il n’est généralement pas sollicité durant ces modules. Un simple QCM pour poursuivre le déroulement de la formation apporterait sans nul doute un plus dans ces petits modules. Sans doute faudra-t-il encore attendre un peu pour voir se développer des outils plus dynamiques que ne le sont les simples vidéos, même si elles sont souvent très bien conçues. Le travail de Demos qui propose une solution "dynamique avec une bande son, un montage très rythmé et la surimpression de mots-clés" est un premier pas dans cette voie.

 

Ces outils se développent et constitueront certainement des compléments pour nos formations existantes. Davantage que des outils de formation, je préfère les voir comme de nouveaux médias à intégrer ponctuellement à des actions de formation plus globales. Autre question, ces nouveaux médias doivent-ils nécessairement être mobiles ? Pas certain s’il ne s’agit pas de s’adapter aux emplois du temps serrés des managers pressés.

 

Pour aller plus loin

 

Définition : Le m-learning sur Wikipedia

  
Un e-book à parcourir (en anglais) : http://www.siloinsiproche.com/2009/05/05/pour-en-savoir-plus-sur-le-mobile-learning/

  
L'analyse de Guy Boulet (et le commentaire de Ocarbone) : http://www.guyboulet.net/pages/content/view/114/34/  
   
Billet relatif
  
PocketCampus : le mobile-learning par demos, 1er juin 2009 : http://skolanet.over-blog.fr/article-32118896.html

Partager cet article

Repost 0
Published by jf.lecloarec - dans Ingénierie
commenter cet article

commentaires

skolanet 14/09/2009 08:41

Tout à fait d'accord sur cet aspect distrayant du m-learning.
Je le répète, à mon sens, de tels outils ne peuvent trouver leur place que dans un contexte de formation plus global.
Je ne peux également que citer ce nouvel article sur le blog d'Ocarbone: http://ocarbone.free.fr/blog/?p=381

ocarbone 13/09/2009 17:51

J’ai pris le temps d’en visionner quelques unes (5 pour être précis) … les vidéos sont très peu captivantes, on filme de face une personne qui monologue ! Pas de tableaux blancs, juste un beau discours.

Inutile ? Pas forcément, c’est une ressource intéressante pour illustrer ces propos, un formateur pourra donc puiser sur ce site pour enrichir son matériel pédagogique. Ces vidéos distrairons aussi certainement les passagers du RER, mais le m-learning ne doit pas se contenter de distraire son public :)

ab 14/09/2009 11:48



Effectivement, le téléphone mobile ne reste qu'un outil et ce qui importe c’est le modèle d'apprentissage sur lequel repose la micro-formation. En ce sens, il est intéressant de signaler
l'initiative SpacedEd.


     
SpacedEd est une plate-forme de formation en ligne. Elle est fondée sur deux conclusions de la recherche en psychologie : les bénéfices de l’effet de l'espacement et des tests.


    
Le matériel de cours est délivré par voie électronique aux apprenants à intervalles réguliers sous forme de test (une question). Après avoir répondu à la question, les apprenants reçoivent une
rétroaction immédiate et un nouveau matériel éducatif sur le sujet (une question). Le matériel du cours est alors renforcé sur des intervalles espacés de façon à tirer parti de l'effet de
l'espacement. Les intervalles de livraison, les intervalles d'espacement et le nombre de renforts peuvent être personnalisés pour répondre aux besoins spécifiques des apprenants.


      
Pour résumer : un cours SpacedEd est structuré de la façon suivante :


- Chaque apprenant reçoit 2 questions tous les jours par courriel.


- Si une question reçoit une réponse incorrecte, elle sera répétée 1 semaine plus tard.


- Si une question reçoit une réponse correcte, elle sera répétée 3 semaines plus tard.


- Si une question reçoit une réponse correcte deux fois de suite, l'élément est retiré du cours et n’est plus répété.


- L'apprenant termine le cours, lorsqu’il a apporté une réponse correcte à toutes les questions autrement-dit s’il a bien répondu deux fois de suite.


     
Attention, il ne s’agit pas là de "LA" bonne réponse à toutes les questions d’apprentissage mobile. Cette solution à toutefois l’avantage de combiner les TICE avec l’encadrement d’un tuteur.


     
Il est possible de s’inscrire et de tester gratuitement… Pourquoi ne pas essayer ?

Pour en savoir plus : http://www.spaceded.com/info/howitworks 



ocarbone 13/09/2009 00:31

Le mobile learning est séduisant pour son aspect pratique et ludique. Lorsque l'on voyage chaque jour dans les transports en commun on se rend compte que se média est incontournable.

Ceci dit, ce n'est qu'un moyen de plus de mettre de l'information à disposition. Un moyen est une nouvelle façon de la consommer : type fast food, take away :)

Englobé dans un dispositif pédagogique, l'apprenant accompagné y trouvera un véritable centre de ressource. Ce nouveau média est donc très intéressant si l'on cherche a COMPLETER un dispositif de formation garantissant la dynamique necessaire à tout apprentissage.

Enfin, envisager ce type de média nécessite de calculer le coût de production et de maintenance (que j'imagine élevé) ... et d'aborder la difficille question du retour sur investissement !

Adeline 11/09/2009 12:59

L'idée de disposer d'un contenu via un outil pratique, accessible à tout moment et en tout lieu, et utilisant en plus les nouvelles technologies, est séduisante. Partir au travail et aller prendre son RER tout en apprenant, pourquoi pas ? mais est-ce réellement de l'apprentissage ? Je suis plutôt réservée sur l'efficacité du concept tel qu'il est présenté,qu'est-ce qui va être retenu et comment cela va t il être concrétement utilisé au sein de l'entreprise ?